Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Préfet dans l'Hérault, un descendant de Bayard affirme avoir retrouvé le crâne du valeureux chevalier

vendredi 3 mars 2017 à 11:29 Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault et France Bleu Isère

Jean-Christophe Parisot de Bayard, préfet en poste dans l'Hérault, dit être le plus proche héritier vivant de Bayard, le chevalier sans peur et sans reproche. Un chevalier dont il a retrouvé le crâne dans un carton des archives départementales de l'Isère.

Le crâne du chevalier Bayard
Le crâne du chevalier Bayard

Montpellier, France

Le premier chapître de cette histoire assez incroyable date du 14 juillet 2012, après une quinzaine d'années de recherches généalogiques.

Jean Christophe Parisot, premier préfet handicapé de France actuellement en poste dans l'Hérault, accumule les preuves de sa filiation avec le légendaire chevalier Bayard et, fait extrêmement rare, il obtient de la Garde des Sceaux de pouvoir ajouter à son nom de Bayard.

Dix-sept générations le séparent de son illustre aïeul mort au combat en 1524 d'un coup d'arquebuse. En fait, il descend d'une des tantes maternelles du seigneur Pierre de Terrail, connu pour sa bravoure et sa loyauté.

Le crâne dans un cageot posé sur une étagère

Le préfet n'en reste pas là et en 2013, il apprend l'existence d'ossements gardés dans un cartons aux archives départementales de l'Isère. Notamment "un crâne qui croupit dans un cageot à légumes" depuis 1960. On sait que le chevalier avait été enterré près de l'église de Saint-Martin-d'Hères (Isère).

Après les recherches généalogiques, Jean Christophe Parisot de Bayard, 50 ans, se lance dans une enquête historique qui débouche sur des analyses génétiques, "plus de 600 heures de travail".

L'ADN a parlé

En février 2016, il demande au professeur Gérard Lucotte de l'Institut d'anthropologie génétique moléculaire de Paris, spécialiste des questions génétiques, d'analyser une dent prélevée sur la mâchoire du crâne.

L'ADN parle : "on peut dire aujourd'hui qu'on a retrouvé le crâne de Bayard, le plus grand chevalier de l'histoire de France" selon Jean-Christophe Parisot de Bayard. L'homme était "chatain, les yeux foncés, la peau pâle et le menton un peu en galoche".

Deux portraits du chevalier Bayard datant du Moyen-Age - Aucun(e)
Deux portraits du chevalier Bayard datant du Moyen-Age

La famille demande qu'on lui rende les restes du chevalier Bayard

Aujourd'hui, le préfet demande qu'on lui restitue les restes de son ancêtre laissés à l'abandon pendant des siècles. Il veut organiser organiser une grande cérémonie en son honneur dans la cathédrale de Grenoble "pour valoriser et respecter sa mémoire". Il veut enfin lui offrir une sépulture digne de son rang et pour cela il en appelle aux mécènes afin de réaliser un gisant.

Reconstitution en 3D du visage du chevalier Bayard - Aucun(e)
Reconstitution en 3D du visage du chevalier Bayard

Jean-Christophe Parisot de Bayard est atteint de myopathie depuis l'âge de 13 ans. Marié, père de quatre enfants, il est préfet hors-classe en poste dans l'Hérault. Depuis janvier 2016, il est président du Cora de l'Hérault, le Comité opérationnel de lutte contre le racisme et l'antisémitisme.