Insolite

Une première à Saint-Étienne : les étudiants sont invités à faire la sieste à la fac

Par Tanguy Bocconi, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu mercredi 25 janvier 2017 à 23:19

Ambiance étoilée et orientale pour la salle de sieste stéphanoise.
Ambiance étoilée et orientale pour la salle de sieste stéphanoise. © Radio France - Tanguy Bocconi

C'est une salle peu banale qu'inaugure la Bibliothèque Universitaire de Médecine de Saint-Étienne. Il s'agit d'une salle de sieste ! Une initiative pour répondre à la fatigue et au stress des étudiants.

Dormir à la fac ! C’est possible et même recommandé désormais. La Bibliothèque Universitaire de Santé de Saint-Étienne vient d’installer un espace de 40 mètres carrés équipé de six couchages avec matelas et coussins moelleux, tapis au sol, tentes et ciels de lits, où les étudiants en médecine pourront dormir au calme pour faire une coupure pendant leurs révisions ou récupérer un peu entre deux tours de garde à l'hôpital. Et tant pis si cette initiative originale, unique en France, peut prêter à sourire dans ce lieu associé à l'étude et au travail : chez ces étudiants de la faculté de médecine Jean Monnet, cette nouvelle salle dite des "Milles et une nuits" fait l'unanimité.

Une première dans une bibliothèque universitaire française

Pour Anna Matras-Bar, la responsable de la Bibliothèque universitaire de la faculté de médecine Jean Monnet, cette salle répond également à un vrai besoin. "Nous voyons beaucoup d'étudiants épuisés par leur nuit de garde ou les longues heures de révisions s'endormir sur les tables, ce qui n'est guère confortable ! Le sommeil permet d'améliorer ses capacités de mémorisation, son efficacité au travail et sa créativité", explique-t-elle. Avec autant de bienfaits, comment expliquer alors que ces salles de repos ne soient pas plus répandues dans les universités françaises ?

Catherine Massoubne, professeur en psychiatrie, reconnait que ses collègues enseignants ont plaisanté à l'annonce de la création de cette salle de sieste : "La bibliothèque universitaire est associée au travail intensif, et en médecine on ne compte pas ses heures, mais quand on est fatigué on est moins efficace, moins productifs et plus irritables... D'où l'importance d'un temps de repos. En tout cas, les étudiants eux, sont ravis de cette salle de sieste : les mentalités évoluent et les nouvelles générations sont plus attentives à leur qualité de vie, tout simplement !". La bibliothèque universitaire de médecine de Saint-Étienne et sa salle des "Mille et une nuits" pourrait donc bientôt faire de nombreux émules.

La sieste, c'est du sérieux... un reportage à l'Université de Médecine de St Etienne