Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Coupe du monde féminine de football 2019

Coupe du monde féminine 2019 : 16.000 supporters néerlandais défilent en orange dans Valenciennes

-
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Une marée orange a déferlé sur Valenciennes pour la rencontre Pays-Bas-Cameroun du mondial féminin de football, 16.000 supporters néerlandais ont défilé jusqu'au stade du Hainaut où leur équipe a gagné 3-1.

Dès 11 heures, les premiers supporters envahissaient la place d'armes.
Dès 11 heures, les premiers supporters envahissaient la place d'armes. © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Valenciennes, France

Deux heures avant le top départ, déjà près de 3.000 supporters de l'équipe néerlandaise étaient déjà présents sur la place d'armes de Valenciennes samedi 15 juin. Ils sont ensuite partis à 16.000  rejoindre le stade du Hainaut pour une fan walk derrière un bus impérial. 

Une marche tourbillonnante avec des supporters tout en orange avec leur drapeau tricolore sur les joues. Ils ont repris en coeur des vieux tubes Hollandais, se sont déhanchés sur les morceaux actuels, avant de se déplacer comme un seul homme à droite puis à gauche devant des Valenciennois médusés par ce spectacle, et cette ambiance familiale. 

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Les forces de l'ordre nombreuses

Pour assurer la sécurité de la manifestation, plusieurs centaines de policiers et de gendarmes dont certains hollandais avaient été mobilisés, mais tout s'est passé dans le calme d'ailleurs les forces de l'ordre ne craignaient pas de hooliganisme, car le football féminin n'intéresse pas les hooligans selon Antoine Mordacq, commissaire de police en charge de la sécurité sur le mondial. 

On pouvait voir de nombreux enfants dans la marche, grimés du lion orange de l'équipe néerlandaise.