Insolite

VIDEO : Près de 400 personnes pour un mannequin challenge à Tours

Par Adèle Bossard, France Bleu Touraine vendredi 30 décembre 2016 à 17:30

Un mannequin challenge s'est déroulé dans les rues de Tours après un appel sur Facebook.
Un mannequin challenge s'est déroulé dans les rues de Tours après un appel sur Facebook. © Radio France - Adèle Bossard

Personne ne bouge ! Le phénomène Mannequin Challenge a figé une partie du centre-ville de Tours ce vendredi pendant quelques minutes. Près de 400 personnes ont joué les mannequins pour une vidéo qui pourrait devenir virale.

Les participants ont été conviés via un événement posté sur Facebook. En un mois, plus de 450 personnes se sont inscrites. Près de 2 000 se sont même dites "intéressées" sur le réseau social. Et sur place, plusieurs dizaines de personnes étaient au rendez-vous. Toutes (ou presque) ont joué le jeu :

Le principe du mannequin challenge : tout le monde arrête ce qu'il est en train de faire et fait semblant d'être figé, de préférence dans une position improbable. La scène est alors immobile et une vidéo (mobile) vient immortaliser l'instant.

Plus de 2300 partages et près de 2000 personnes "intéressées" par ce Mannequin challenge sur Facebook. - Aucun(e)
Plus de 2300 partages et près de 2000 personnes "intéressées" par ce Mannequin challenge sur Facebook. - Capture d'écran Facebook

Ce mannequin challenge n'est pas le premier en Touraine. Le Château de Chenonceau et ses visiteurs se sont déjà prêtés au jeu. Ou encore les Opticiens Edgard, situés rue Marceau, qui sont aussi restés figés !

Lancé en octobre dernier par des étudiants américains, le concept a rapidement été reproduit et notamment par des célébrités comme la candidate à l'élection présidentielle américaine Hillary Clinton, mais aussi par les membres du groupe Destiny's Child, Beyoncé, Michelle Williams et Kelly Rowland, par les chanteuses Adele ou Britney Spears ou par la première Dame américaine Michelle Obama. L'un des derniers Mannequin Challenge célèbres : celui du Français Thomas Pesquet depuis... la Station spatiale internationale ! :