Insolite

Quand David Bowie visitait le musée de l'Ecole de Nancy

Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine lundi 11 janvier 2016 à 16:47

David Bowie en 1997 à Lübeck en Allemagne
David Bowie en 1997 à Lübeck en Allemagne © Maxppp

L'artiste britannique David Bowie nous a quittés à l'âge de 69 ans. France Bleu vous raconte une histoire méconnue, la visite de l'artiste au musée de l'Ecole de Nancy en 1996. Témoignage.

Le chanteur David Bowie nous a donc quittés à l'age de 69 ans, quelques jours à peine après la parution de son dernier album "Blackstar". France Bleu Lorraine vous raconte une histoire très peu connue : celle de la visite du Britannique au musée de l'Ecole de Nancy, c'était en 1996 juste avant son concert au Galaxie d'Amnéville. Il était venu au musée, en compagnie de ses musiciens. Pascal Drolc, régisseur suppléant au musée nancéien s'en souvient comme si c'était hier : 

Je vois un grand type avec les cheveux roux, en brosse, un petit bouc et puis un grand manteau gris qui traîne presque par terre. Je me pince [...] Depuis le matin, il voulait absolument visiter le musée de l'Ecole de Nancy. Il impose une présence, une gentillesse".

Un connaisseur

Pascal n'a pas pu assister à la visite dans sa globalité mais il en a beaucoup parlé avec ses collègues, les guides. Selon lui, David Bowie était passionné par l'Ecole de Nancy et surtout connaisseur : 

Il était comme chez lui. Il connaissait Gallé, il connaissait Vallin, Majorelle. On se dit "Quel type extraordinaire, c'est une rockstar et il connaît l'Ecole de Nancy". Quelle culture ! "

Après une petite heure de visite. David Bowie s'en est allé, comme il était arrivé, discrètement : 

J'ai eu la chance de l'accompagner dehors. A l'époque, il ne faisait pas très chaud. On avait commandé un taxi qui ne venait pas. Il est resté dix minutes, un quart d'heure et j'ai eu la chance d'être à côté de lui. Il m'a dit : "Mais ne restez pas, vous allez prendre froid". Je m'en foutais complètement d'avoir froid. Je voulais absolument rester à côté de lui. On a pu parler un petit peu. C'est là que je regrette amèrement de ne pas parler anglais couramment."

Ecoutez le témoignage de Pascal Drolc, qui a rencontré David Bowie

Partager sur :