Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quand Jean-Yves Le Drian envoie par erreur un message à Ségolène Royal

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a commis une bourde lors des récentes tractations du remaniement. L'ancien président du conseil régional de Bretagne a envoyé un message par erreur à Ségolène Royal. L'intéressée à confirmé l'information à nos confrères du journal Le Parisien.

Jean-Yves Le Drian a envoyé par erreur un message à Ségolène Royal.
Jean-Yves Le Drian a envoyé par erreur un message à Ségolène Royal. © Radio France - Valentin Belleville

L'article du Canard Enchaîné a amusé les internautes toute la journée. Dans son édition du mercredi 29 juillet, le Canard révèle une boulette commise par Jean-Yves Le Drian lors des dernières tractations pour la constitution du gouvernement.

Un acte manqué

Sollicité par Emmanuel Macron pour trouver des figures féminines de gauche à faire entrer dans l'exécutif, le ministre des Affaires étrangères a contacté Ségolène Royal. Lors de cet échange, l'ancienne présidente de la région Poitou-Charente aurait fait part des ses réserves.

Après cet appel, Jean-Yves Le Drian échange alors avec le président de la République mais dans un acte manqué il envoie par erreur un SMS à Ségolène Royal. "Pompili très bien, c'est quand même mieux que l'autre folle de Ségo," aurait écrit l'ancien président de la Région Bretagne, selon le journal satirique.

Elle n'a pas été traitée de "folle"

Dans le journal Le Parisien daté du jeudi 30 juillet, Ségolène Royal donne sa version des faits. Elle confirme cet échange téléphonique avec Jean-Yves Le Drian. Elle confirme aussi avoir reçu un message de ce dernier qui ne lui était pas destiné, mais elle dément avoir été traité de "folle" par le ministre. On apprend par ailleurs que ce dernier a aussi cherché à joindre la maire de Nantes, Johanna Rolland afin de savoir si celle-ci était intéressée par un poste de ministre de la transition écologique.

Visiblement pas rancunière Ségolène Royal s'étonne et s'amuse de la bourde commise par le ministre breton. "Le grand chef de la diplomatie française mélange ses SMS : s'il fait la même chose au niveau diplomatique, vous vous rendez compte !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess