Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Quand l'humoriste Nicole Ferroni prend Ouessant en exemple

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Ce mercredi, l'humoriste Nicole Ferroni a consacré sa chronique hebdomadaire, sur France inter, à l'île d'Ouessant. Pour la chroniqueuse, l'île bretonne est "une allégorie miniature de notre pays mais en mieux". La preuve : ses "bagnoles pourries" et son organisation.

Nicole Ferroni a passé quelques jours à Ouessant pour le tournage d'une émission de télé
Nicole Ferroni a passé quelques jours à Ouessant pour le tournage d'une émission de télé © Radio France - Nolwenn Quioc

Ouessant, France

L'humoriste Nicole Ferroni a découvert Ouessant... Et elle a été conquise par l'île bretonne. Pour les besoins d'une émission télé, elle a passé quelques jours sur l'île du Ponant. Dans sa chronique hebdomadaire sur France Inter, ce mercredi, elle revient sur cette expérience, pendant laquelle est s'est retrouvée "sans téléphone dans une ethnie dont les mœurs lui sont aussi étrangères que le dialecte". 

"Bagnoles pourries" et "structure sociale de playmobils"

Dans son cas, "cette peuplade n'était autre que les Ouessantins, qui se trouvent au bout du bout de l'ouest de la France". Et deux choses ont particulièrement marquée la chroniqueuse : "Un, ils ont des bagnoles pourries, deux, ils ont une structure sociale hyper bien organisée, comme les playmobils".  

Et elle détaille ses découvertes : "Prenez le cas des voitures. À Ouessant, la plupart font des bruits bizarres, ont des portières dépareillées et un grand âge, si bien que n'importe quel référent du ministère de l'environnement qui en croiserait une dirait : Mais cette bagnole est vieille, elle pollue, elle ne mérite pas un beau label crit'air.  Sauf que ça c'est une parole de continental. Pourquoi le Ouessantin a une vieille voiture ? C'est que le Ouessantin vit à une heure et quart de bateau du continent. Il sait donc combien c'est compliqué de venir faire une voiture neuve, combien il sera compliqué de s'en débarrasser quand il n'en voudra plus.  Lui ne regarde pas la voiture et sa pollution à l'instant T, mais regarde tout le cycle de l'objet. 

"Donc quand le Ouessantin rafistole sa bagnole, elle est peut-être plus polluante aux yeux du ministère, mais elle l'est moins aux yeux de la planète."

Une proximité indispensable

Nicole Ferroni passe ensuite en revue l'organisation de l'île, qui compte "deux plombiers, deux instituteurs, deux facteurs, pour une petite population de 800 habitants incroyablement bien adaptée". Un modèle qui ne pourrait pas fonctionner autrement, explique-t-elle, en revenant sur les menaces qui pesaient sur l'école de l'île. "En perdant sa classe, l'île aurait perdu les jeunes couples qui ne se seraient plus installés". Et cette particularité, selon l'humoriste, pourrait servir d'exemple au reste de la France. "Ainsi à Ouessant tout fonctionne par proximité. Et les grands procédés de fusion-mutualisation comme on le fait sur le continent avec les écoles, n'auraient aucun sens. Sauf qu'une fois qu'on se rend compte que ça n'a aucun sens chez eux, on se demande pourquoi ça en aurait plus chez nous." 

Et pourquoi ne pourrait-on pas appliquer ce système à la France, conclut Nicole Ferroni. "Et voilà comment Ouessant m'est apparue comme une allégorie miniature de notre pays, notre planète mais en mieux. Parce que cette île est petite, elle voit plus grand, parce qu'elle est loin elle voit plus proche. Donc moralité : n'hésite pas à faire comme moi, être complètement à l'ouest ça recentre."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu