Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Quand le Barça vire (Sergi) Guardiola

mardi 29 décembre 2015 à 15:20 Par Mathieu Ferri, France Bleu Roussillon et France Bleu

Le FC Barcelone a décidé lundi de licencier un footballeur tout juste recruté. Sergi Guardiola avait violemment critiqué le Barça et la Catalogne sur Twitter il y a quelques mois, et crié son amour pour le Real Madrid.

© Maxppp

On a beau s'appeler Guardiola, on peut être rejeté par le FC Barcelone. Sergi Guardiola, un joueur espagnol de 24 ans, a été licencié par le club de football catalan ce lundi, seulement quelques heures après avoir signé un contrat avec l'équipe B.

Sergi Guardiola n'a rien à voir avec Pep Guardiola, joueur et entraîneur emblématique des Catalans. Ce lundi après-midi, il signe un contrat avec l'équipe B des Blaugranas, qui évolue en deuxième division espagnole. Mais très vite, des supporters du Barça font remonter à la surface de vieux messages publiés en 2013 par le joueur sur Twitter. Sur le réseau social, Sergi Guardiola criait son amour pour le Real Madrid, et sa haine de la Catalogne : "Allez Madrid !" ou encore "P... de Catalans".

Devant le scandale, la direction du FC Barcelone a aussitôt décidé de rompre le contrat du joueur, qui n'évoluera donc jamais sous les couleurs catalanes.

Sergi Guardiola a bien tenté de s’expliquer sur RAC1, la radio catalane, mais pas sûr que cela fasse changer d'avis les dirigeants catalans :  "On est allé boire des verres avec des amis il y a quelques années et, à force de blaguer, des tweets que je n’ai pas écrits ont été publiés. Si je les avais écrits, je les aurais supprimés, je ne suis pas bête. Je ne savais même pas que ces tweets étaient sur mon compte. Tout ce que je souhaite maintenant, c’est demander pardon à toute la Catalogne et au FC Barcelone."

Luis Enrique, l'entraîneur du Barça, s'est exprimé mardi en conférence de presse sur la résiliation du contrat de Sergi Guardiola : "Tout ce que vous écrivez sur les réseaux sociaux reste, tout laisse une trace, il faut être très prudent avec ce que vous publiez."