Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quand les animaux s'envoient en l'air...

-
Par , , France Bleu

Le soleil est de plus en plus présent, et du côté des animaux la saison des amours est lancée. On découvre les drôles de manies amoureuses du règne animal.

Inséparable comme un couple de crapauds
Inséparable comme un couple de crapauds © Getty - Ger Bosma

Dans Minute Papillon !, Sidonie Bonnec accueille le naturaliste Marc Giraud pour décrypter les drôles de manies des animaux, à l'aube du printemps.

Volage comme la mésange

L’arrivée du printemps dans quelques semaines marque aussi le retour des mésanges. Leur chant mélodieux composé de deux notes est tout en douceur… ou presque ! 

Quand on parle du chant de la mésange, on parle surtout du chant des mâles de cette espèce. Au-delà de sa musicalité, il s’agit d’un marqueur territorial de premier ordre. 

Le mâle indique tout d’abord aux autres mésanges mâles que ce territoire est occupé "et qu’ils peuvent aller voir ailleurs" s'amuse Marc Giraud. Par son chant, il essaie également d’attirer l’attention des femelles.

D’ailleurs, la femelle mésange est particulièrement volage. S’il faut un couple d’oiseaux pour élever une portée d’oisillons, les test ADN ont montré que dans un nid, on trouve des œufs fécondés par plusieurs mâles. Surtout, ne dites rien à son mari.

Généreux comme l’araignée

La pisaure admirable est une araignée commune que l’on peut trouver dans nos jardins. La particularité de cette espèce est que le mâle offre un cadeau à la femelle avec laquelle il souhaite s’accoupler. 

En effet, la femelle araignée a besoin de protéines pour faire ses œufs et ne rechigne pas à dévorer le mâle si elle n’a rien de mieux sous la main. Le mâle a pris donc l’habitude de capturer un insecte et de l’emballer de toiles pour l’offrir à sa partenaire. 

Il promène alors son paquet à la recherche d’une femelle à qui l’offrir. Elle pourra alors ouvrir la toile et dévorer l’insecte pendant que le mâle aura le temps de s’accoupler avec elle et de s’enfuir sain et sauf. 

Si par malheur il ne trouve pas de partenaire, il a tout loisir d’ouvrir lui-même son paquet et de dévorer l’insecte s’amuse Marc Giraud.

Partageur comme le crapaud

À la sortie de l’hibernation, les crapauds n’ont qu’une idée en tête : se reproduire. Ils cherchent alors un point d’eau dans lequel ils pourront s’accoupler mais la concurrence est rude. 

Le mâle est plus petit que la femelle. Il s’accroche à elle « comme un sac à dos » nous dit Marc Giraud et ils libèrent leur semence dans l’eau quand la femelle libère ses œufs.

Le mâle cherche donc à tout prix une femelle à laquelle s’agripper. D’ailleurs, il s’agrippe à tout ce qu’il trouve, en particulier un autre mâle. Les crapauds comptent quatre mâles pour une femelle ce qui engendre des conflits entre les individus.

Une fois dans l’eau, il n’est pas rare qu’une femelle soit assaillie de mâles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess