Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Quand les bancs publics de Rochecorbon deviennent des œuvres d'art

-
Par , France Bleu Touraine

La commune de Rochecorbon, un peu plus de 3 000 habitants, a inauguré ce vendredi neuf bancs publics. Un mobilier urbain très design imaginé par des élèves et réalisé par des artisans locaux avec des matières premières locales. Des oeuvres d'art aussi bien en inox, en verre, en bois qu'en céramique.

L'un des 9 bancs publics de Rochecorbon
L'un des 9 bancs publics de Rochecorbon © Radio France - Jean Lebret

A chaque commune son identité, si le village de Chédigny est connu pour ses rosiers, Sainte-Maure-de-Touraine pour son fromage de chèvre, Rochecorbon le sera bientôt pour ses bancs publics contemporains. Neuf bancs publics ont été inaugurés ce vendredi. Un mobilier urbain très design imaginé et dessiné dans un premier temps par les élèves des lycées Sainte-Marguerite à Chambray-lès-Tours et Choiseul à Tours et réalisé ensuite par des artisans locaux comme pour ce verrier de Sainte-Maure-de-Touraine Laurent Lissy : "c'est une superposition de verre comme si les plaques de verre avaient glissé comme un jeu de cartes, le dernier verre qui a été sablé est posé dessus, j'ai voulu suggérer la surface de la Loire avec ses vibrations, ses creux mais une Loire tranquille comme on la connaît en Touraine".

Le banc public en verre - Radio France
Le banc public en verre © Radio France - Jean Lebret

De l'art contemporain en plein cœur du centre bourg de Rochecorbon. Ces neuf bancs publics sont tous plus surprenants les uns que les autres. Des bancs en céramique, en inox, en bois recyclé ou non, en osier, en verre, il y en a même un qui a été réalisé avec des briques de lait recyclées, un banc agrémenté de verre qui s'illumine à la tombée de la nuit. Les explications de Jean Christophe Aracil de la société Signal Concept à Notre-Dame-d'Oé : "La brique de lait c'est 70% de carton et 30% de polyéthylène et d'aluminium, les cartonniers récupèrent le carton et le résiduel devient une matière première pour nous, pour un banc c'est 37 200 briques de lait".

Le banc en briques de lait recyclées et en verre - Radio France
Le banc en briques de lait recyclées et en verre © Radio France - Jean Lebret

Tout ce travail de design a été piloté par l'architecte Tourangelle Régine Charvet Pello qui avait notamment œuvré sur le tramway de Tours Cela permet de mesurer et de développer une autre façon de s'asseoir, une autre façon de pratiquer les aires de repos dans une ville, c'est cela qui est intéressant et on a laissé libre cours à des jeunes, ceux qui vont demain créer notre propre environnement urbain. Ce sont des bancs qui ne sont pas tous très confortables, ce sont des prototypes, les réalisations exactes de chacun des étudiants dont ce n'est pas le métier au départ. Cela montre que l'on peut faire autrement en regroupant les énergies et les savoir-faire locaux, ainsi on a le meilleur pour la ville".

Un banc en châtaignier et céramique - Radio France
Un banc en châtaignier et céramique © Radio France - Jean Lebret
Un autre banc en bois, assis à droite Bernard Plat le maire de Rochecorbon très heureux de cette réalisation. - Radio France
Un autre banc en bois, assis à droite Bernard Plat le maire de Rochecorbon très heureux de cette réalisation. © Radio France - Jean Lebret

Ces neuf bancs publics sont installés dans le vallon très verdoyant du centre bourg de la commune de Rochecorbon. Une réalisation qui ne laisse pas insensible le maire Bernard Plat qui va dans quelques jours passer la main à la mairie : "Je n'ai pas voulu spécialement laisser mon empreinte, j'ai voulu que nous ayons un mobilier urbain spécifique dans un cadre qui s'y prête tout à fait et cela malgré son côté naturel et romantique, j'espère que cela va renforcer l'attractivité de la commune et que les gens viendront se balader pour découvrir ce mobilier urbain".

Une réalisation financée principalement par le mécénat, montant de la facture entre 100 000 et 130 000 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu