Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Quarante mille kilomètres plus tard, Théo, de retour à Rouen après un tour du monde à vélo

samedi 28 octobre 2017 à 19:53 Par Victoria Koussa, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Le désert, les montagnes de Mongolie, le froid, le danger : Théo a tout vécu pendant ces 512 jours de tour du monde avec son vélo. Dernière étape de son périple : Rouen où tout ses proches l'attendaient samedi.

Théo Daniel, un cycliste de 30 ans, rentre à Rouen après un tour du monde en vélo.
Théo Daniel, un cycliste de 30 ans, rentre à Rouen après un tour du monde en vélo. © Radio France - Victoria Koussa

Rouen, France

Le retour de l'enfant prodige. Devant le Guidoline, une association de passionnés de vélo, des dizaines de proches attendaient avec impatience samedi après-midi Théo Daniel, 24 ans. C'était sa dernière étape après près d'un an à rouler à vélo autour du monde avec seulement quelques affaires et un sac de couchage. Une aventure que beaucoup ont vécu sur Facebook.

"C'est la Mecque du vélo"

Adossé sur la façade de l'atelier du Guidoline, Victor, 21 ans, se souvient des balades à vélo avec Théo. "Il était déjà très solitaire", affirme le Rouennais. "Ça ne m'étonne pas que son retour se fasse à la Guidoline, c'est la Mecque du vélo à Rouen", ajoute le jeune homme venu saluer "son courage de partir, c'est hostile, sans confort, parce qu'on a sa maison sur le dos, parce qu'on ne se lave pas".

De son côté, Théo a les larmes aux yeux, plus touché devant son aventure terminée que par ce petit bain de foule. Il jure vouloir manger "du fromage, du bon camembert", son envie du long séjour et se souviendra toujours de ses aventures autour du monde. "J'ai tout traversé, le désert, la jungle, j'ai roulé sous des tempêtes de neige, sous 47 degrés, j'ai eu des problèmes mécaniques", liste machinalement le cycliste.

Théo retrouve ses proches samedi à Rouen après près d'un an à travers le monde à vélo. - Radio France
Théo retrouve ses proches samedi à Rouen après près d'un an à travers le monde à vélo. © Radio France - Victoria Koussa

Reportage rue Molière à Rouen lors du retour de Théo.