Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Le pourquoi du comment

Que font les radios amateurs dans l'Yonne ?

mercredi 18 avril 2018 à 19:14 Par Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre

A l'occasion de la journée mondiale des radios amateurs, gros plan sur ces passionnés, un peu moins de 70 dans l'Yonne.

Pierre Noguero, radio amateur en pleine action
Pierre Noguero, radio amateur en pleine action © Radio France - Bruno Blanzat

Auxerre, France

C'est quoi un radio amateur ?

Il ne faut surtout pas les confondre avec les utilisateurs de CB, aux échanges libres. Un radio amateur est une personne qui cherche à communiquer. surtout pour parler de matériel radio dans un cadre très précis, régit par l'état. " Il va communiquer au-delà ce qu'il connait et pour faire connaître ce qu'il sait faire selon Pierre Noguero, le président des Radios Amateurs de l'Yonne. On échange sur ce que l'on trafique au niveau matériel, sur les antennes. Théoriquement, on n'a pas le droit de parler de politique ou de quoique ce soit. Mais ca se fait quand même... Surtout les anciens (sourires)."

Les radios amateurs, un peu moins de 70 dans l'Yonne, environ 12 000 en France, doivent valider une licence: un examen fait de cours technique, de réglementation. Un fois reçu, le radio amateur possède un  indicatif à vie, donné par l'état et paie une sorte d'impôt, de 45 euros par an, pour pourvoir émettre. 

Comment les radios amateurs échangent-ils ?

Par les ondes. Surtout en HF, la Haute Fréquence, mais peuvent aussi discuter en  VHF, en UHF ou dans d'autres modes.  Bien souvent, on retrouve le radio amateur dans une pièce de chez lui dédié à sa passion. On y retrouve tout un tas de matériel, ou depuis un véhicule et grâce à d grâce à tout un matériel. récepteurs, haut-parleurs, micros, décamètres... sans oublier ces immenses antennes installées à l'extérieur de leur habitation. Ils peuvent aussi échanger depuis leur véhicule. C'est un plaisir, une passion. Certains radios amateurs sont branchés toute la journée et avec le monde entier. Ils parlent surtout anglais, mais aussi en espagnol ou en esperanto. Il y a même des concours. On doit se positionner au pied d'un monument, un moulin, un château et c'est à celui qui parvient à contacter le plus rapidement une centaine d'autres radios amateurs. 

L'État peut-il faire appel aux radios amateurs en cas d'incident grave ?

Oui, ils peuvent être appelés d'urgence. "Par exemple, s'il n'y a plus de courant dans une centrale nucléaire selon Pierre Noguero, on peut être réquisitionné par l'État. Avec nos matériels dans nos véhicules, je peux par exemple être réquisitionné sur Aillant-sur-Tholon. Par le biais des radios amateurs, on fait les communications entre Aillant et Auxerre ou le Loiret pour les gendarmes." Très peu nombreux, les radios amateurs peuvent donc être très utiles à la population.

Le Pourquoi du Comment - Radio France
Le Pourquoi du Comment © Radio France - France Bleu