Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Qui a posé un "monolithe" dans les Deux-Sèvres ?

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Un monolithe de métal dans les Deux-Sèvres. Il a été découvert ce dimanche au puits d'enfer à Exireuil. Une oeuvre éphémère.

L'objet avait été installé au puits d'enfer à Exireuil ce samedi
L'objet avait été installé au puits d'enfer à Exireuil ce samedi - Romuald Goudeau

C'est un objet qui a fait son apparition en pleine nature deux-sévrienne, au puits d'enfer à Exireuil. Un triangle en acier de trois mètres de haut et 40 centimètres de côté. Posé ce samedi 5 décembre, il a été découvert le lendemain par des promeneurs.

"L'idée m'est venue après l'annonce de la découverte d'un monolithe en Roumanie", raconte Ludovic Liaigre à l'origine de l'oeuvre. Début décembre, un monolithe de métal fait son apparition sur une colline de Roumanie avant de se volatiliser. Les réseaux sociaux se sont amusés du mystère entourant cette réplique d'un objet récemment découvert dans un désert de l'Utah, aux Etats-Unis.

Ludovic Liaigre, chaudronnier niortais originaire de La Mothe-Saint-Héray hésitait entre deux lieux et a finalement choisi le puits d'enfer à Exireuil. "Ce site avec ses cailloux, ça le mettait en valeur". Happening immortalisé par le photographe Romuald Goudeau.

"Le message est qu'en France aussi on peut le faire. Je suis content que ce soit le premier. On a eu une année morose avec le covid donc on se donne du baume au cœur. Il y a beaucoup d'artistes qui ne travaillent plus. Je veux prouver que dans ce pays il se passe encore quelque chose", poursuit Ludovic Liaigre.

Une oeuvre éphémère

"Il sera parti ce soir [mardi] ou demain [mercredi]. C'était une œuvre éphémère à la base", précise-t-il. "Le puits d'enfer est classé et de l'eau est attendue ce week-end". Le chaudronnier en a fait don à la communauté de communes qui aurait pour projet de l'installer dans un endroit... plus durable.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess