Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Mais qui s'amuse à éteindre les lampadaires et feux tricolores la nuit à La Roche-sur-Yon ?

-
Par , France Bleu Loire Océan

Depuis presque une semaine, un ou plusieurs petits malins ont trouvé comment éteindre les lampadaires et feux tricolores de plusieurs rues et places de la préfecture vendéenne. La ville a porté plainte et la police a ouvert une enquête.

Les perturbations sur l'éclairage public durent depuis plusieurs jours.
Les perturbations sur l'éclairage public durent depuis plusieurs jours. © Maxppp - Pierre Robert

Vendée, France

La place de la Vendée plongée dans le noir, puis qui se rallume. Des feux tricolores qui s'éteignent, route de Nantes. Quelqu'un a trouvé le moyen d'éteindre l'éclairage et les équipements publics à La Roche-sur-Yon, et visiblement, il s'en amuse beaucoup. Plusieurs riverains ont interpellé la mairie à propos de ces "pannes" d'éclairage public, qui se produisent depuis presque une semaine. La mairie leur a répondu dans un tweet ce lundi. 

Notre ville est confrontée depuis plusieurs jours à des actes de malveillance perturbant le fonctionnement de l’éclairage public dans plusieurs quartiers de la ville. Nous sommes en lien avec les forces de police pour les faire cesser au plus vite."              
- La mairie de La Roche-sur-Yon

La mairie a porté plainte

La municipalité précise qu'elle a porté plainte et que la police a ouvert une enquête. Quant à la méthode employée par les mauvais blagueurs ? "Disons qu'il y a effraction pour accéder au bouton", répond, de façon énigmatique, la mairie. Qui n'a pas envie que la méthode donne des envies à d'autres. 

Acte militant (contre la consommation d'électricité en ville la nuit) ou mauvaise blague ? En tout cas, cela pose un problème de sécurité publique pour les piétons qui traversent de nuit dans une rue non-éclairée et les voitures qui traversent les carrefours à feux tricolores la nuit. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu