Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Red Love : le premier festival dédié aux roux en France pour lutter contre les clichés

samedi 25 août 2018 à 13:45 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Armorique et France Bleu

Le premier festival dédié aux roux se tient ce samedi à Chateaugiron, près de Rennes. Objectif : dénoncer les clichés et mettre en avant cette couleur de cheveux portée par à peine 2% de la population française.

Des t-shirts pour revendiquer la fierté d'être roux
Des t-shirts pour revendiquer la fierté d'être roux © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Châteaugiron, France

Red Love, c'est le nom et mot d'ordre de ce premier festival dédié aux roux en France. Quelques stands de coiffure, cosmétiques et t-shirts, ainsi qu'une scène de concerts pour se retrouver dans une ambiance festive, tout en dénonçant les clichés.

Dans la foule, beaucoup d'adultes mais aussi d'adolescents comme Marion, 17 ans : "ce festival, c'est pour moi une façon de nous représenter en bien, de dépasser les faux clichés qu'on nous colle". Sur le stand d'Alexia, qui tient un blog beauté pour les rousses, des T-shirts avec des inscriptions "Ginger Power" ou encore "Ginger Queen". "Il existait déjà des vêtements avec des blagues censées être gentilles sur les roux, mais je voulais avoir un côté plus revendicatif", explique-t-elle. 

Des clichés toujours présents

"Quand j'étais jeune j'ai reçu pas mal d'insultes à cause de ma rousseur, ajoute Alexia. Aujourd'hui, quand on est une femme, ça devient glamour... On est dans le cliché opposé !".

Comme souvent, c'est à l'école ou au collège que les réflexions sont les plus fréquentes. Tudi, 14 ans, porte une pancarte volontairement provocatrice : "J'ai le gêne des roux". En dessous, une photo de sa sœur à la chevelure rousse. 

Tudi et sa maman arborent des pancartes provocatrices et humoristiques - Radio France
Tudi et sa maman arborent des pancartes provocatrices et humoristiques © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Au collège il y a une insulte très populaire : ta sœur la rousse. Alors que personne ne dirait la même chose avec brune ou blonde !

Pour Pascal Sacleux, photographe et organisateur du festival, "le problème principal c'est l'isolement, dû à la différence". A peine 2% de la population française est rousse. L'objectif de Red Love, c'est donc de leur donner plus de visibilité. C'est aussi pour cela que Claire a tenu à venir avec son fils Hugo. "Je voulais lui montrer que lui et son copain à l'école n'étaient pas les seuls roux, indique-t-elle. On est nombreux et on est magnifiques quand on est roux !"

Hugo, 9 ans, est passé par le stand maquillage du festival - Radio France
Hugo, 9 ans, est passé par le stand maquillage du festival © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait