Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Reims : elle se présente au commissariat un obus sous le bras et provoque l'évacuation du bâtiment

mardi 9 octobre 2018 à 15:21 - Mis à jour le mardi 9 octobre 2018 à 16:27 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu

Une femme a maladroitement provoqué l'évacuation temporaire du commissariat de Reims, ce mardi 9 octobre. Elle s'est présentée à l'accueil avec un obus qu'elle avait trouvé lors d'un déménagement. Heureusement, l'engin ne présentait aucun risque d'explosion.

L'hôtel de police de Reims
L'hôtel de police de Reims - Capture d'écran GoogleStreetView

Reims, France

C'est une sacrée frayeur qu'ont eue les agents d'accueil de la police de Reims mardi 9 octobre. Une femme s'est présentée au guichet, avec un carton et à l'intérieur de ce carton se trouvait... un obus ! 

Vieil obus "désactivé"

Tout commence lors d'un déménagement. Une femme débarrasse un appartement qui appartenait à son père, et elle trouve le fameux obus, un vieil objet. Ne sachant quoi faire, elle décide de le poser avec délicatesse dans un carton et de l'amener au commissariat. Devant la bombe ainsi exposée devant leurs yeux, les agents alertent l'ensemble de leurs collègues, et le lieu est évacué.

Quelques minutes plus tard les démineurs appelés sur place constatent avec soulagement que le vieil obus est "désactivé" : aucun risque. Tout le monde a donc finalement regagné son poste. La femme a pu rentrer chez elle, l'engin explosif a en revanche été confisqué et détruit par les démineurs.

Appelez le 17 !

La femme a évidemment mal réagi devant une situation à laquelle nous ne sommes pas forcément préparés. Il est donc nécessaire de préciser que si vous découvrez un obus ou engin explosif, ne l'amenez pas au commissariat le plus proche, ne le touchez pas, et appelez le 17 !

Note de la rédaction : dans un premier temps les informations en notre possession nous avaient amenés à croire qu'un homme avait amené l'obus au commissariat. Le titre et le contenu de l'article ont donc été corrigés.