Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Rennes : armé de son grappin, il nettoie la Vilaine

-
Par , France Bleu Armorique

Depuis près de neuf mois, Monsieur Percherel arpente les quais du bord de la Vilaine à Rennes pour ramasser les encombrants qu'il trouve dans l'eau. Un geste citoyen, écologique, mais c'est un passe-temps avant tout.

Vélos, chariots, mobylettes, ce collecteur de déchets ramasse de tout !
Vélos, chariots, mobylettes, ce collecteur de déchets ramasse de tout ! © Radio France - Maxime Bossonney

Rennes, France

Si vous habitez à Rennes, vous l'avez peut-être déjà croisé au détour d'une balade dominicale le long de la Vilaine. En même temps il ne passe pas inaperçu penché au bord de l'eau avec tout un attirail et des grosses caisses remplit d'objets en tout genre. Que fait-il ? A-t-il trouvé un trésor ? Presque. Monsieur Percherel est un citoyen comme les autres, qui a pour passe-temps le week-end de nettoyer la Vilaine. Mais pas de n'importe quelle manière.

Monsieur Percherel ne passe pas inaperçu au bord de la Vilaine - Radio France
Monsieur Percherel ne passe pas inaperçu au bord de la Vilaine © Radio France - Maxime Bossonney

Depuis neuf mois maintenant, armé d'un grappin et parfois d'un aimant, il récolte et ramasse tous les objets encombrants, le plus souvent de la ferraille, qui polluent les eaux du fleuve. Vélos, chariots, mobylettes... il peut parfois trouver des objets étonnants. "J'ai l'habitude de pêcher sur la Vilaine, et à chaque fois ma ligne se prenait sur des bouts de ferrailles qui traînent au fond de l'eau, alors j'ai décidé de nettoyer un peu". explique-t-il.

Les "trésors" de Monsieur Percherel - Radio France
Les "trésors" de Monsieur Percherel © Radio France - Maxime Bossonney

Monsieur Percherel passe ses week-ends à longer le fleuve sur les quais de la capitale bretonne, parfois avec son cousin, qui l'aide à récolter ces encombrants à bout de bras. "Il nous reste encore beaucoup de travail, j'espère pouvoir continuer avant que ce soit interdit" dit-il.

Pour l'instant rien d'illégal, Monsieur Percherel emmène les plus petits objets à la décharge. Pour les plus gros, comme les vélos, il laisse le soin aux services de la Ville de les ramasser.

C'est à l'aide d'un grappin et d'un aimant qu'il pêche les bouts de ferrailles - Radio France
C'est à l'aide d'un grappin et d'un aimant qu'il pêche les bouts de ferrailles © Radio France - Maxime Bossonney
Choix de la station

France Bleu