Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un Nouvel An insolite à Rennes : ils passent 9h30 coincés dans un manège à 52 mètres du sol

Huit personnes ont passé leur réveillon du Nouvel An coincées dans une nacelle à 52 mètres de hauteur pendant près de 9h30. Un incident technique a causé l'arrêt de l'attraction Bombermaxx lors de la foire d'hiver de Rennes Esplanade Charles de Gaulle.

Les huit personnes étaient coincées à 52 mètres de hauteur
Les huit personnes étaient coincées à 52 mètres de hauteur © Radio France - Maxime Bossonney

Rennes, France

C’est un Nouvel An dont ils vont se souvenir très longtemps. Huit personnes sont restées coincées pendant près de 9h30 à 52 mètres de hauteur dans une nacelle de l’attraction Bombermaxx à la foire de Rennes Esplanade Charles de Gaulle.

Vers 20h, des témoins ont entendu une détonation et ont vu des étincelles. Le bras mécanique s’est alors stoppé à la perpendiculaire. Les responsables de la fête foraine parlent d’un "incident mécanique du moteur".

Les pompiers ont d'abord tentés une approche par le sol, en vain - Radio France
Les pompiers ont d'abord tentés une approche par le sol, en vain © Radio France - Maxime Bossonney

Les pompiers sont alors intervenus vers 20h30. Dans un premier temps, les forces de secours pensaient rejoindre grâce à une échelle les victimes, puis les faire descendre en rappel. Mais l’opération s’avère plus compliquée au vu de la physionomie de l’attraction. Il y avait très peu de prise pour les équipes du GRIMP (Groupement de Reconnaissance et d'Intervention en Milieu Périlleux).

Les sauveteurs, en accord avec la maire de Rennes Nathalie Appéré qui était sur place, décident de dépêcher un hélicoptère Dragon 50 depuis Granville. L’objectif, hélitreuiller un sauveteur sur la nacelle, harnacher ces naufragés du vide, puis les faire descendre un par un en rappel.

Une opération longue et délicate

L’hélicoptère est arrivé à 23h45, mais la première victime n’a pu être évacuée que vers 4h30 "On ne joue pas la montre, mais la sécurité" explique un officier du SDIS 35. En effet il faut s’assurer que tout le monde soit bien attaché, avant de soulever les harnais de sécurité de la nacelle, et faire descendre les victimes.

Au sol la foire a été en partie évacuée. Certaines attractions fonctionnent encore et beaucoup de badauds sont restés une bonne partie de la nuit pour regarder le sauvetage.

Surtout il y a les familles, parmi les huit personnes en l’air, cinq sont des mineurs âgés de 13 à 17 ans. "Mon fils va fêter son 17 ème anniversaire là-haut, il est né un 1 er janvier" explique une maman tantôt stressée, tantôt rassurée. Car personne n’est blessé et c’est bien le principal.

Scène surréaliste, à minuit, officiers de police, pompiers, et élus au sol se souhaitent une bonne année 2019, alors que les opérations sont toujours en cours.

Les victimes ont pu communiquer au sol grâce à un téléphone d’un des rescapés. Chacun donne des nouvelles qui se veulent rassurantes. Et les proches font connaissance au chaud dans le bar en face de l’attraction.

La première descente a été effectuée vers 4h30, soit 8h00 après le début de l'opération - Radio France
La première descente a été effectuée vers 4h30, soit 8h00 après le début de l'opération © Radio France - Maxime Bossonney

Aux alentours de 6h00 du matin, toutes les personnes ont pu être évacuées, l’opération terminée. Nicolas, 47 ans, est le premier à être descendu. Il raconte : "Tout le monde était calme, ça s'est bien passé, on a même pu admirer le feu d'artifice !" relativise-t-il. Quand on lui demande où il va fêter son réveillon l'an prochain, la réponse est claire : "Au chaud à la maison avec du champagne !"

Personne n’est blessé, les victimes ont surtout eu très froid. Tout le monde a été pris en charge par les pompiers et emmené à la salle de spectacle Le Liberté. Ils ont pu enfin entrer dans l’année 2019, les pieds sur le sol !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu