Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : dans cette rue de Rennes, le confinement rapproche les voisins

-
Par , France Bleu Armorique

Pour lutter contre la morosité du confinement, les habitants de l'avenue Louis-Barthou à Rennes (Ille-et-Vilaine) viennent de créer une page Facebook pour faire connaissance et créer des liens. Depuis, ils communiquent virtuellement mais aussi par la fenêtre.

L'avenue Louis-Barthou à Rennes.
L'avenue Louis-Barthou à Rennes. © Radio France - Benjamin Fontaine

Depuis quelques jours, l'avenue Louis-Barthou à Rennes (Ille-et-Vilaine) s'anime. Et pour cause, malgré le confinement pour cause d'épidémie de Coronavirus, les voisins tentent de conserver un peu de vie sociale dans le quartier. Grâce à une page Facebook, ils font connaissance, s'entraident et se divertissent.

J'ai eu l'idée dans mon lit.

Dès le début du confinement, Elly une habitante crée une page pour garder le lien avec ses amis à l'autre bout de la rue "mais très vite je me suis dit que ça serait bien de rajouter les voisins que je ne connais pas. Déjà pour s'entraider mais aussi se donner des infos". 

Pour essayer de rassembler un maximum de gens, la Bretonne prend une craie, et écrit sur le trottoir le nom de la page Facebook "Les gens de l’avenue Louis Barthou Rennes pour passer le temps entre voisins" : "Avec du recule, c'est quelque chose que je regrette. Dans le contexte sanitaire actuel, ce n'est pas quelque chose de sérieux. J'avais des gants mais je déconseille aux gens de procéder comme ça", insiste l'administratrice de la page.

Dangereux mais efficace puisqu'en quelques jours, près de 200 voisins rejoignent le groupe de discussion.

Ils sympathisent pas la fenêtre

A partir de là, une vraie solidarité s'installe. Nicolas, un jeune comédien, propose de lire des histoires aux enfants via une page Youtube. "Ça permet de faire souffler les parents dix minutes", raconte celui que tout le monde surnomme désormais Tonton Nico.

D'autres voisins jouent de la flûte ensemble le soir à la fenêtre et partagent les paroles sur le groupe pour que tout le monde puisse participer. "Merci Nicolas du 10, signé Isabelle du 15", peut-on lire en dessous de certaines vidéos sur le groupe.

Un confinement qui permet de rencontrer aussi des gens. "Hier soir, nous avons pris l'apéro avec les voisins par la fenêtre. On s'est raconté nos vies, nos métiers à la bougie. C'est extraordinaire de vivre ça", raconte Nicolas, le conteur d'histoire. 

Des voisins qui souhaitent également proposer un karaoké à la fenêtre. Si vous êtes à Rennes, il faudra tendre l'oreille. _"_On attend la fin du confinement pour faire un grand repas ensemble dans la rue, et faire vraiment connaissance", raconte Elly. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu