Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

REPORTAGE - Des fromages aux chapeaux, une reconversion atypique après un licenciement

mercredi 10 avril 2019 à 18:07 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Licenciée d'une société spécialisée dans la production de fromages, une ancienne informaticienne mayennaise, âgée de 58 ans, se lance dans la confection de chapeaux. Le rêve d'une petite fille raconte-t-elle à France Bleu Mayenne.

illustration
illustration - TOKE ART MODISTE

Ruillé-Froid-Fonds, France

C'est l'histoire d'une reconversion atypique : celle d'Anne-Marie Hautbois, 58 ans, habitante de Ruillé-Froid-Fonds. Suite à un licenciement et après 35 ans comme chef de projet informatique au sein de la fromagerie Perreault, à Azé, elle s'est reconvertie comme modiste, une créatrice de chapeaux et d'accessoires de modes.

Anne-Marie Hautbois vient de démarrer sa micro-entreprise chez elle, sous le nom Tour de mode : "c'est un métier qui peut renaître de ses cendres. Le port du chapeau revient. Lors du mariage royal d'Harry et Megan, en Angleterre, on a vu plein de chapeaux différents et c'est porteur. J'ai bon espoir que ça revienne afin de transmettre l'amour du job à un jeune". 

La confection d'un chapeau peut prendre jusqu'à deux ou trois jours de travail. Les créations de la modiste mayennaise vont de 80 à 200 euros selon les demandes.

►►Reportage France Bleu à écouter ici :

Ce nouveau métier c'est un rêve de petite fille