Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

PHOTOS - Retour vers le Moyen-Âge à Nouaillé-Maupertuis avec chevaliers et arracheurs de dents

-
Par , France Bleu Poitou

Entre cavaliers, troubadours et ménestrels tout droit revenus du Moyen-Âge, près de 3.000 personnes ont participé ce dimanche à la fête médiévale de Nouaillé-Maupertuis (Vienne).

Une quatre chevaux devant l'abbaye de Nouaillé-Maupertuis
Une quatre chevaux devant l'abbaye de Nouaillé-Maupertuis © Radio France - Jules Brelaz

Nouaillé-Maupertuis, France

"Oyez oyez braves gens !" La fête médiévale de Nouaillé-Maupertuis a attiré ce dimanche quelques 3.000 visiteurs venus de toute la région. Chevaliers en armure et cotte de mailles, troubadours et saltimbanques en costumes d'Arlequin, forgeron, tailleur de pierre... Tous les métiers du Moyen-Âge ressuscités le temps d'une journée. 

"L'idée c'est de replonger les gens au XIVe siècle, nous avons des bourgeois et des nobles qui prennent le temps de bien vivre, un village avec les métiers d'antan, des lavandières et des barbiers et puis le camp des soldats" (Antoine Latour, président de l'association Nouaillé 1356 organisateur de l’événement)

"Allez vous rincer là-bas avec de l'urine de bœuf."

L'origine de l'expression "mentir comme un arracheur de dents" n'a plus de secret pour les visiteurs de la fête médiévale de Nouaillé-Maupertuis. 

"Il faut que j'arrache cette dent! Non, ne vous inquiétez pas, ça ne va pas faire mal !"

"En fait, ça fait très mal", corrige en souriant Eliane qui vient de perdre une molaire. Barbier-chirurgien de son état, armé d'une pince en fer, Gilles fait mine d'arracher la dent à la paysanne. "Depuis le concile de Latran en 1123, l'Eglise a interdit aux clercs de toucher le sang et comme tous les médecins sont des clercs, plus aucun ne veulent toucher de malades et ils se reportent sur nous, les chirurgiens", explique ce chercheur en mathématique.

Cervoise, tonneaux de vin et sangliers ! 

"Nous venons de chevaucher toute la journée." Cape des Templiers sur le dos, cotte de maille de quatre kilogrammes sur la tête, le chevalier de Noël (alias Laurent, conducteur de cars scolaires) revient exténué d'un long voyage. 

"C'était comment alors cette croisade ? Ah c'était pas facile, une chaleur à crever !"

"Et trois choppes de cervoise pour ces trois chevaliers !" - Radio France
"Et trois choppes de cervoise pour ces trois chevaliers !" © Radio France - Jules Brelaz

Pour désaltérer les preux chevaliers, l'auberge du village a mis plusieurs tonneaux de cervoise au frais, "ainsi que de bons tonneaux de vin notamment notre vin de framboise et notre hypocras réputé à Nouaillé", précise Antoine Latour, président de l'association Nouaillé 1356 à l'origine de l'événement.

"Le Moyen-Age, c'était avant Jésus-Christ, à l'époque de Chalomagne"

En l'an de grâce 1380, à l'ombre de l'abbaye de Nouaillé-Maupertuis, des forgerons frappent au marteau sur leur enclume pendant que d'autres prennent du bon temps. "Je suis une bourgeoise, je viens voir et écouter les ménestrels et les cracheurs de feu. Non, ça ne me dérange pas du tout de ne rien faire pendant que les autres travaillent, vous savez, gérer nos biens et nos terres, ce n'est pas de tout repos", ironise Anne-Marie, une institutrice à la retraite. 

Institutrice à la retraite, Anne-Marie incarne à Nouaillé une bourgeoise, "alors je ne fais rien à part prendre du bon temps". - Radio France
Institutrice à la retraite, Anne-Marie incarne à Nouaillé une bourgeoise, "alors je ne fais rien à part prendre du bon temps". © Radio France - Jules Brelaz

"Je crois que le Moyen-Age c'était avant les 600 années" (Camille 7 ans)

Paradis pour les enfants, la fête médiévale de Nouaillé-Maupertuis offre une leçon d'histoire ludique et grandeur nature. Entre spectacles et démonstrations, les 250 bénévoles de l'association Nouaillé 1356 ont ressuscité des chevaliers et des troubadours mais à l'image de Camille, une saltimbanque en costume d'Arlequin, certains jeunes visiteurs ont encore un peu de mal à s'y retrouver. 

"Le Moyen-Age ? Je ne sais plus si c'était avant ou après la Première Guerre Mondiale. Moi je dis que c'était avant Jésus-Christ ! Euh, non.. C'était pendant Jésus-Christ. Et c'était avant l'invention du tracteur, il a été inventé juste après !"

Conducteur de cars scolaires, Gilles revient à peine d'une croisade. "C'était pas facile" - Radio France
Conducteur de cars scolaires, Gilles revient à peine d'une croisade. "C'était pas facile" © Radio France - Jules Brelaz