Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

RÉTRO 2017 - Les dix infos insolites de l'année en Touraine

-
Par , France Bleu Touraine
Indre-et-Loire, France

Elles vous ont fait sourire, surpris, émus, vous les avez lues sur francebleu.fr et partagées sur les réseaux sociaux. Voici une sélection de dix infos insolites de l'année 2017 en Touraine.

Les dix infos insolites de 2017 en Touraine
Les dix infos insolites de 2017 en Touraine © Radio France - Isabelle Gaudin

Certains articles de France Bleu Touraine ont enflammé les réseaux sociaux cette année, comme ce lycéen accompagné par les gendarmes à son épreuve du bac après s'être fait retirer son permis, ce chat emmuré pendant douze jours dans la maison de ses propriétaires à Tours ou encore cette alliance retrouvée sur une aire d'autoroute qui n'a pas retrouvé sa mariée. Nous avons voulu revenir sur ces infos insolites qui, souvent, vous ont fait rire, ou interpellés. 

Les gendarmes l’accompagnent au bac après le retrait de son permis

L’histoire a fait le tour des réseaux sociaux. Le 8 juin dernier, un jeune conducteur est contrôlé à 125km/h au lieu de 80 km/h sur la commune de Nouzilly. Son permis lui est retiré sur le champs. Seulement voilà, il n’a plus de moyen de locomotion pour aller passer son épreuve du bac. Qu’à cela ne tienne, les gendarmes décident de l’accompagner à l’examen. Les parents du candidat leur ont adressé une lettre pour les remercier de leur “gentillesse” et leur “humanité”. Un geste qui a payé puisque notre jeune contrevenant a décroché son bac.     

Une première en France : “Nono”est enterré avec sa moto

200 motards sont venus de toute la France pour accompagner leur copain une dernière fois. Arnaud Migliorati est mort fin octobre sur la rocade de Tours, il a perdu le contrôle de sa moto. Le maire de Saint-Roch avait donné sa parole “en tant qu’homme” pour que le souhait de celui qu'on surnommait “Nono” soit exaucé. Il s’est renseigné. Il n'y a pas de législation en France pour enterrer un véhicule.  "Comme c'était une demande spéciale, on a demandé un certificat de dépollution et cela nécessite un caveau un peu plus profond" indique-t-il. Et Nono repose désormais au-dessus de sa moto au cimetière de Saint-Roch. Le seul précédent connu à ce jour est celui d'un motard enterré avec son engin aux États-Unis. 

200 motards de toute la France sont venus rendre un dernier hommage à "Nono"
200 motards de toute la France sont venus rendre un dernier hommage à "Nono" © Radio France -

Un enfant de 5 ans se lève pour boire, ses parents le prennent pour un cambrioleur

Il est 1h30 du matin. Un couple entend du bruit dans la cuisine et apeuré, appelle la gendarmerie d'Indre-et-Loire. Ils s’enferment et crient même pour faire fuire le rôdeur. Quelques minutes après, la maman confuse rappelle la brigade en disant que le fameux cambrioleur n’est autre que son fils de 5 ans qui s’est levé pour boire. Quand sa mère a crié, il n'a pas osé lui répondre, de peur de se faire gronder. Au final, la patrouille a fait demi-tour et toute la famille est repartie au dodo !  

La folle histoire du chat emmuré à Tours !  

Une famille de Tours  n’avait plus vu son chat Lewis depuis douze jours. C’est un dimanche en prêtant l’oreille qu’ils ont entendu des miaulements sur la terrasse de la maison. L'animal d'un an et demi s'était glissé dans une faille d'un mur, une faille que cette famille avait fait reboucher sans s'apercevoir que le chat se trouvait à l'intérieur. Le père de famille a donc dû prendre une masse pour casser le mur à nouveau et libérer le chat. Lewis a pu retrouver son foyer, il n’était ni assoiffé ni affamé, il avait pu se nourrir de quelques souris au passage.  

Le chat est resté emmuré pendant 12 jours
Le chat est resté emmuré pendant 12 jours - © Maguelone Hedon

A 4 ans, elle fugue en pleine nuit pour rejoindre son Roméo  

Elle a marché 3 kilomètres, soit plus d’une heure, pour aller retrouver son amoureux en pleine nuit. La petite fille de 4 ans était en pyjama et chaussons lorsqu’une femme sortant de boite de nuit a alerté les gendarmes vers 7h au rond point de Noyant - de Touraine. Ils ont ramené la fillette chez ses grands-parents, saine et sauve. Le plus important, elle a retrouvé son amoureux le lendemain à l'école maternelle de Noyant-de-Touraine.

La fillette de 4 ans a marché 3 kilomètres pour retrouver son amoureux en pleine nuit
La fillette de 4 ans a marché 3 kilomètres pour retrouver son amoureux en pleine nuit © Maxppp -

Ils découvrent qu'ils sont demi-frères au cours d'une mission d'intérim

Une histoire incroyable : deux congolais qui ne se connaissaient pas ont découvert qu'ils étaient demi-frères au cours d'une mission d'intérim à Amboise. Chacun ignorait l'existence de l'autre. A un moment, au cours de leur intérim, ils se sont montrés des photos. “Il y a des photos qui ont été prises de part et d'autre quand on était petits et sur lesquels on nous voit chacun avec notre père, et c'est le même homme", raconte Trésor, le plus âgé. "Je n'y croyais pas, je me suis dit que c'était un truc de fou, mais j'étais très heureux", répond son petit frère Patelvy. Autre coïncidence : depuis cinq ans, ils vivaient à quelques rues l'un de l'autre, à Tours. Aujourd’hui ils s'appellent régulièrement et comptent bien aller ensemble au Congo rencontrer cette famille élargie !   

Patelvy et Trésor ont découvert lors d'une mission d'intérim qu'ils étaient demi-frères
Patelvy et Trésor ont découvert lors d'une mission d'intérim qu'ils étaient demi-frères © Radio France - Boris Compain

Un habitant de Pernay retrouve sa tondeuse volée sur la départementale grâce à une alerte GPS

L'histoire peut faire sourire mais le voleur a bien dû se mordre les doigts. Ce dimanche là il dérobe un robot de tonte d'une valeur de 5.000 euros, à Pernay, au nord de Tours. Il ignore alors que ce modèle est équipé d'un GPS. Et patatras, le propriétaire du robot reçoit une alerte le prévenant que sa tondeuse part sur la départementale. L'homme saute dans sa voiture pour le prendre en chasse... jusqu'à ce que le signal l'amène à quelques kilomètres de là, près de Semblançay, derrière un véhicule immatriculé dans la Nièvre. Le conducteur n'a pas résisté lorsque le propriétaire du robot l'a obligé à arrêter sa voiture. L'homme n'avait pas d'antécédent judiciaire, mais de grosses dettes qu'il espérait solder en partie en vendant l'appareil volé.   

Le propriétaire du robot de tonte a été prévenu par le GPS que l'appareil empruntait la départementale 48, entre Pernay et Semblançay (photo d'illustration)
Le propriétaire du robot de tonte a été prévenu par le GPS que l'appareil empruntait la départementale 48, entre Pernay et Semblançay (photo d'illustration) © Maxppp -

Une alliance perdue sur l’autoroute déchaîne les réseaux sociaux  

Un commercial des Yvelines a trouvé le 12 juillet dernier une alliance sur l'aire de repos de Sorigny en Indre-et-Loire. Ce jour-là il s’arrête à la pompe et trouve cette bague gravée au nom de Stéphanie et datant de quelques jours avant, la cérémonie a eu lieu le 7 juillet. Plutôt que de laisser l’alliance à la station service, Antoine décide de lancer un appel sur Facebook pour retrouver la propriétaire. Son annonce a été partagée plus de 170.000 fois et personne ne sait si au final l’alliance a retrouvé sa mariée.  

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un touriste bulgare oublié par son bus de tourisme sur l’A10 

Quand ce n’est pas une alliance, c’est carrément un touriste qu’on oublie sur une aire de repos d’autoroute ! Ce touriste bulgare s’est retrouvé tout seul sur l'aire de Saint-Epain, sur l'A10, au Sud de Tours, après le départ du bus dans lequel il voyageait pour aller de Paris à Bordeaux. L'homme ne parlait ni français, ni anglais, il aurait mal compris la durée de la pause. Quand il s'est aperçu qu'il avait été oublié, il a tout de même réussi à faire comprendre son problème au personnel de la station service. Les commerçants ont prévenu le peloton motorisé de Chambray-les-Tours, qui a intercepté le bus. Ils l'ont guidé jusqu'à l'aire de repos du Futuroscope, à Poitiers. Le touriste distrait les y a rejoint quelques minutes plus tard. 

Les teufeurs distraits oublient des centaines d'objets dans les champs de Pernay  

Au lendemain du Teknival au mois de mai dernier, la gendarmerie de Luynes s’est transformée en bureau des objets trouvés. Les teufeurs n’avaient visiblement pas les idées très claires et ont laissé dans les champs de Pernay, 200 pièces d'identité, une cinquantaine de cartes bleues, 30 permis de conduire, des dizaines des téléphones portables, des clés en tous genres et 20 portefeuilles vides (ce qui laisse penser qu'ils ont été volés, vidés, puis jetés). Et cerise sur le gâteau, les gendarmes ont aussi trouvé un certificat médical délivré à une certaine Sarah. Cette habitante de l'Aveyron, en arrêt-maladie, a obtenu l'autorisation de quitter son département d'origine pour monter à Paris durant le week-end, "pour raisons thérapeuthiques". Elle s'est visiblement égarée en chemin...

Les participants au Teknival de Pernay ont oublié des dizaines de papiers d'identité, des téléphones ou encore des clefs sur place
Les participants au Teknival de Pernay ont oublié des dizaines de papiers d'identité, des téléphones ou encore des clefs sur place - © Gendarmerie Indre-et-Loire
Choix de la station

À venir dansDanssecondess