Climat – Environnement

Revel : la vidange du lac Saint-Ferréol attire les curieux

Par Rémi Vallez, France Bleu Toulouse dimanche 16 octobre 2016 à 19:35

Bientôt, il n'y aura plus une seule goutte d'eau dans le bassin de Saint-Ferréol, où les travaux vont durer jusqu'à février.
Bientôt, il n'y aura plus une seule goutte d'eau dans le bassin de Saint-Ferréol, où les travaux vont durer jusqu'à février. © Radio France - Rémi Vallez

D'ici la fin du mois, le lac de Saint-Ferréol sera totalement vidé afin de débuter les travaux d'entretien de son barrage, qui sert de réservoir au Canal du Midi. Un chantier qui a lieu tous les dix ans et qui ne manque pas de piquer la curiosité de nombreux promeneurs.

Pour le coup, c'est raté ! Alice et son compagnon William sont venus exprès de Muret pour découvrir le lac de Saint-Ferréol au détour d'un pique-nique, qu'ils imaginaient tranquillement savourer en face de l'eau... En effet, le couple ignorait que le lac s'était spectaculairement vidé de son eau depuis le début du mois d'octobre, à tel point qu'aujourd'hui, il ne reste plus qu'environ 300 000 m³ d'eau sur les 6 millions que contient habituellement le barrage. "Ce n'est pas bien grave, relativise Alice, retraitée. On reviendra quand l'eau sera de retour, et puis le spectacle reste grandiose : ça me rappelle un peu le Sahara..."

Sandwich, salade de pâtes... tout est en place pour le pique-nique d'Alice et William. Tout, sauf l'eau du Lac Saint-Ferréol... - Radio France
Sandwich, salade de pâtes... tout est en place pour le pique-nique d'Alice et William. Tout, sauf l'eau du Lac Saint-Ferréol... © Radio France - Rémi Vallez

Il ne reste plus que 300 000 m³ d'eau sur les 6 millions que contient, d'ordinaire, le barrage

Comme Alice, de nombreux autres promeneurs du dimanche ont également la sensation de s'évader à l'autre bout de la terre en foulant le gigantesque espace désertique. Martine, amatrice de photographie, se sent un peu comme si elle était "au Grand Canyon, ou un endroit grandiose du genre !". Lucas, garçonnet de 8 ans en balade avec ses parents, a de son côté "l'impression d'être sur la lune". Rien que ça !

Le Lac de Saint-Ferréol peut être l'occasion de se prendre pour Matt Damon dans "Seul sur Mars"....  - Radio France
Le Lac de Saint-Ferréol peut être l'occasion de se prendre pour Matt Damon dans "Seul sur Mars".... © Radio France - Rémi Vallez

"On se croirait au Grand Canyon !" - Martine, une promeneuse

En ce dimanche faiblement ensoleillé, le lac presque asséché n'est pas seulement pris d'assaut par les familles, nombreuses à slalomer entre les cailloux avec les poussettes : les sportifs sont également très présents à Saint-Ferréol. Nicolas a l'habitude de faire son jogging autour du lac, il ne cache pas son plaisir de courir -presque- les pieds dans le sable. "Pour un coureur, c'est un cadre exceptionnel !, explique-t-il en reprenant son souffle. Mais bon, il faut quand même faire attention à où l'on met les pieds". Et pour cause, en une quinzaine de jours, les secours sont intervenus à deux reprises pour venir à la rescousse de deux personnes qui se sont un peu trop approchées du bord de l'eau et se sont retrouvées prises au piège de la vase, heureusement, sans conséquence.

Comme cette famille, ils sont nombreux à préférer observer ce qu'il reste d'eau d'un peu plus loin, histoire de ne pas prendre de risque. - Radio France
Comme cette famille, ils sont nombreux à préférer observer ce qu'il reste d'eau d'un peu plus loin, histoire de ne pas prendre de risque. © Radio France - Rémi Vallez

Les conseils de prudence, Lionel natif de Revel ne manque pas d'en passer à son fils, Vincent, âgé de cinq ans. C'est la troisième fois qu'il assiste à la vidange du lac Saint-Ferréol, alors il tenait à montrer au moins une fois ce spectacle à son enfant. "C'est quelque chose de symbolique, mes parents m'ont amené ici étant gamin, j'y ai fait de sacrées balades... Alors, c'était à mon tour de le faire, cette fois-ci... J'espère que ça lui fera de beaux souvenirs !".

Des souvenirs, Vincent son Papa et tous les autres curieux ont encore un peu de temps pour s'en faire pour les 10 prochaines années : Saint-Ferréol restera à sec pendant encore trois mois. Les travaux de rénovation du barrage, menés, comme la vidange, par Voie Navigables de France, débuteront eux en novembre, quand il n'y aura plus la moindre goutte d'eau dans le lac.... ni le moindre poisson. Une pêche de sauvegarde va être prochainement organisée pour vider le bassin des quelques 14 tonnes de carpes et autres sandres qui seront transportées vers d'autres lacs.

Partager sur :