Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Charnècles : un âne excité sème la zizanie

dimanche 26 août 2018 à 16:44 Par Nicolas Joly, France Bleu Isère et France Bleu

Pris de pulsions sexuelles, un âne du Bois-Vert s'est évadé de son enclos pour aller saillir un troupeau de génisses. Affolées par cet invité surprise, elles ont quitté leur enclos en direction de la nationale. Elles ont été rapidement maîtrisées et l'incident n'a pas fait de blessés.

Emporté par le désir, un âne a causé la panique en tentant de saillir des génisses, qui ont failli faire irruption sur la nationale
Emporté par le désir, un âne a causé la panique en tentant de saillir des génisses, qui ont failli faire irruption sur la nationale - Photo libre de droits (Licence CC0)

Bois Vert, Charnècles, Isère, France

Quand le chat n'est pas là, les souris dansent...et quand ses maîtres ne sont pas là, l'âne prend la fuite. En l'absence de ses propriétaires, partis en vacances, un âne du secteur de Bois-Vert (Isère) a semé la panique entre Renage, Rives et Charnècles, comme le relatent nos confrères du Dauphiné Libéré. Pris d'un désir sexuel soudain, il a réussi à s'extraire de son enclos afin d'aller courtiser les femelles à proximité.

L'amour rend aveugle

La nature n'étant pas toujours bien faite, l'animal volage n'a pas exactement trouvé chaussure à son pied. Il a donc jeté son dévolu sur un troupeau de génisses situé à proximité. Après plusieurs tentatives infructueuses de saillie inter-espèce, les vaches ont pris peur. Elles ont donc poussé la barrière de leur enclos afin d'échapper à cet invité-surprise pour le moins malpoli.

Frayeur sur la nationale

Vingt-cinq d'entre-elles se sont approchées dangereusement de la route nationale, mais se sont arrêtées avant de l'atteindre, attirées par un carré d'herbe. Les propriétaires ont pu récupérer leurs animaux indemnes, avec l'aide du voisinage alerté par les cris des bêtes. Personne n'a été blessé durant cet incident spectaculaire, bruyant et inattendu.