Insolite

Rutti, un petit Indien de Guyane dans l'Avesnois

Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord jeudi 10 novembre 2016 à 17:43

Rutti avec sa tante Maude et son oncle Yvon à Villers Sire Nicole
Rutti avec sa tante Maude et son oncle Yvon à Villers Sire Nicole © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Rutti un Wayampi de Guyane passe son année scolaire à Villers-Sire-Nicole dans l'Avesnois chez sa tante et son oncle nordiste. Une sacrée aventure pour le petit garçon de 8 ans plutôt habitué à la jungle et aux caïmans.

Cette année, les petits élèves de Villers-Sire-Nicole dans l'Avesnois ont un nouveau camarade du bout du monde ! Rutti, 8 ans, vient de Guyane, et pas de Cayenne la capitale, mais d'un village perdu dans la forêt amazonienne à une journée de pirogue de là.

Le petit garçon fait partie de l'ethnie des Wayampis. Sa tante et son oncle qui ont un temps vécu là-bas ont décidé de le ramener dans leurs valises après leurs vacances d'été cette année, car les professeurs ont mis beaucoup de temps avant d'arriver dans le village, et la famille voulait qu'il fasse une bonne scolarité.

Mais forcément, Rutti découvre un monde bien différent du sien dans le Nord. Chez lui il fait 37° et tout le monde est pieds nus et torse nu. Alors difficile pour le petit garçon au début de garder ses vêtements.

Et puis pour la nourriture c'est aussi compliqué. A la maison, c'était beaucoup de manioc. Ici, il a du mal avec notre nourriture très riche. Le seul plat qui passe c'est du riz et du cassoulet, et un peu de frites car on est dans le Nord quand même.

la belle histoire du jour

Rutti qui commence petit à petit à s'ouvrir est toujours très impressionné par les grandes surfaces, et il avait forcément les yeux écarquillés quand il a visité Paris.

Quant à l'école, ça se passe bien. Le jeune garçon a un peu de mal car sa langue maternelle c'est le Wayampi et pas le Français, mais la maîtresse le prend à part. Sur la cour de récré c'est une star. Les enfants sont très contents d'avoir un copain venu de l'autre bout du monde.

Rutti est aussi inscrit au club de foot et se débrouille très bien selon son oncle. Aujourd'hui, le petit amérindien n'attend qu'une chose s'amuser dans la neige ! et narguer sur skype ses frères et sœurs et cousins restés en Guyane !