Insolite

Ryokans, kotas, château-fort, cabanes : les hébergements touristiques les plus insolites des Ardennes

Par Alexandre Blanc, France Bleu Champagne-Ardenne mardi 2 août 2016 à 15:42

Kota finlandais
Kota finlandais © Radio France - Alexandre Blanc

Dans le jargon des professionnels du tourisme, on les appelles les HTI : hébergements touristiques insolites. Du ryokan japonais au kota finlandais, du château fort à la cabane dans les arbres, les nuits d'été ardennaises offrent du dépaysement aux touristes.

"Les hébergements touristiques insolites ne sont pas un effet de mode mais une véritable tendance de  fond", assure la directrice du Comité régional du tourisme de Champagne-Ardenne. "Aujourd'hui, le touriste veut être surpris. Dans ce monde trépidant, très urbain, où l'on est connecté à Internet en permanence, on voit beaucoup de touristes chercher la proximité avec la nature", poursuit Laurence Prévot.

Cabanes dans les arbres, kotas finlandais au bord d'un étang ou ryokans japonais dans un jardin de cerisiers : la nature est en effet très présente parmi les offres de séjours qui sortent de l'ordinaire dans les Ardennes.

Les ryokans japonais

Ryokan japonais - Aucun(e)
Ryokan japonais - Mandukhaï

A Houdilcourt, près d'Asfeld, Alain Montigny et sa femme Amra, d'origine mongole, ont d'abord installé 7 yourtes voilà une dizaine d'années. Voilà 3 ans, il y a ajouté trois ryokans, des pavillons dans le plus pur style japonais. "Initialement, ce sont des auberges de voyageurs", explique le quinquagénaire. Les pavillons sont très vastes et décorés à l'asiatique. "les gens qui viennent nous voir cherchent une coupure ; ils s'offrent un petit voyage en Asie", conclut Alain Montigny.

Mandukhaï, Le Petit Pré 08190 HOUDILCOURT - 03 24 72 60 04 - www.mandukhai.fr

Les kotas finlandais

Kota finlandais - Radio France
Kota finlandais © Radio France - Alexandre Blanc

"L'agriculture ne paye plus". Alors dans leur ferme de Balaives-et-Butz où ils élèvent des vaches, Laurence Mathy et son époux Jean-Michel se sont lancés dans le tourisme l'an passé. Au bord d'une mare où barbotent des canards, ils ont installé quatre kotas finlandais, des petits chalets en bois dotés chacun d'une terrasse juste en bord d'étang. Le cinquième abrite un grill pour les soirées barbecues et les apéritifs de bienvenue. "On est tranquille, on est au calme. On est seulement réveillé par mes canards, mes ânes, mes lamas ou mes chiens", rigole Laurence. Des Belges, des Hollandais mais aussi beaucoup d'Ardennais viennent se reposer dans ce coin de campagne très préservé, en lisière de forêt. Certains clients n'habitent qu'à trois kilomètres ! Le cadre est on ne peut plus bucolique. Romantique même. "Un couple de mariés est venu passé sa nuit de noces. Quand la mariée s'est réveillée le lendemain face à ce paysage sous un soleil magnifique, elle était vraiment heureuse et a embrassé son mari", se souvient satisfaite, Laurence Mathy.

► Kotas Esprit Nordique, Ferme de Flamanville 08160 BALAIVES-ET-BUTZ - 03 24 54 56 62 - kotas-espritnordique.fr

Le château-fort

Hôtel du château-fort de Sedan - Radio France
Hôtel du château-fort de Sedan © Radio France - Alexandre Blanc

Le château-fort de Sedan, le plus grand d'Europe, abrite un hôtel 4 étoiles. 54 chambres avec vue sur donjon ou suites avec terrasses gazonnées sur les remparts. "On vient ici pour s'offrir une nuit de princesse", témoigne la directrice de l'établissement Anne Iwanciw. En 2014, les chambres ont vu passer 49 nationalités différentes. "La création de l'hôtel du Château-fort de Sedan voilà 12 ans a amené une clientèle qui ne venait pas forcément à Sedan jusqu'à présent car il n'y avait pas d'hôtel de charme comme celui-ci". Depuis trois ans, l'établissement appartient au groupe Hôtels & Patrimoine, qui compte trois autres hôtels dans des monuments historiques classés en France.

► Hôtel Le Château-Fort de Sedan, Porte des princes 08200 SEDAN - 03 24 26 11 00 - www.chateaufort-sedan.fr

La cabane en haut des arbres

Cabane perchée - Radio France
Cabane perchée © Radio France - Alexandre Blanc

Pour accéder aux cabanes du Chêne perché, à Signy-l'Abbaye, on emprunte une échelle le long d'un tronc puis on traverse une longue passerelle de corde et de bois au-dessus du vide. Les bagages sont hissés à la poulie, tout comme le petit-déjeuner livré chaque matin. La plus élevées des cinq cabanes est juchée à 16 mètres de hauteur. La plus proche du sol est à 3 mètres. Le gérant a installé sa première cabane voilà 9 ans lorsqu'il a ouvert un parc accrobranche sur le même site. "Les gens ont envie de se déconnecter de leur vie quotidienne oppressante et viennent là pour s'offrir une petite parenthèse", témoigne Clément Némery, le gérant. Les vacanciers, souvent des familles, passent la nuit en lisière de forêt avec vue sur la campagne environnante, sans eau, ni électricité. Chaque chalet dispose de ses toilettes sèches. La douche se prend dans le bâtiment qui abrite l'accueil. L'éclairage se fait à la lampe à huile, à la bougie et à la lampe frontale.

► Le Chêne perché, Domaine de la Vénerie 08460 SIGNY-L'ABBAYE - 03 24 53 35 62 -  www.lecheneperche.com