Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les touristes allergiques aux bruits de la campagne ne sont pas les bienvenus à Saint-André-de-Valborgne

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Régis Bourelly, le maire de Saint André de Valborgne dans les Cévennes, star malgré lui sur les réseaux sociaux. La photo du panneau qu'il a fait installer à l'entrée de sa commune il y a 3 mois crée le buzz. Il met en garde tous ceux qui ne supporteraient pas les bruits de la campagne.

Le fameux panneau
Le fameux panneau - Régis Bourelly

Saint-André-de-Valborgne, France

"Attention village français, vous pénétrez à vos risques et périls ! Ici nous avons des clochers qui sonnent régulièrement, des coqs qui chantent très tôt, des troupeaux qui vivent à proximité, des agriculteurs qui travaillent pour vous donner à manger." C'est en substance ce que l'on peut lire sur le panneau installé à l'entrée de la petite commune cévenole (400 habitants) de Saint-André-de-Valborgne (nord du Gard). Régis Bourelly en a eu l'idée après avoir été interpellé par des touristes parisiens l'an dernier :  "Ils sont venus me voir parce que la cloche sonnait quinze fois, parce que le coq chantait, parce que les chiens du voisin aboyaient." 

"J'ai dit, c'est bon, vous venez à la campagne, ce sont des choses normales !"

Régis Bourelly, le maire de Saint-André-de-Valborgne

Le buzz sur les réseaux sociaux

C'est la semaine dernière que le maire a décidé de publier la photo de ce panneau sur sa page Facebook. Depuis, elle fait le buzz avec plusieurs milliers de partages sur tous les réseaux sociaux. Près de 20 000 vues en quelques jours et des mails de soutien en pagaille. "J'ai vu à la télé le procès du coq Maurice, j'ai vu aussi un reportage sur un maire qui se faisait agresser parce qu'il y avait des moutons, alors je lui ai transmis le panneau comme ça, il pourra aussi l'installer." Sur place,  tout le monde soutient l'initiative. Les touristes qui n'aiment pas la campagne sont prévenus. Ils ne seront pas les bienvenus. 

" Aujourd'hui, les gens ne supportent rien !"

  - Aucun(e)
- Capture Google Maps