Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Saint-Étienne : pour sa propriétaire, l'iguane Choupi peut être "dangereux"

jeudi 31 août 2017 à 14:40 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

L'iguane s'est échappé lors d'un déménagement de ses propriétaires du centre ville de Saint-Étienne (Loire) au quartier de Côte-Chaude. Il mesure deux mètres, et sa propriétaire promet une "récompense financière" à celui ou celle qui le retrouvera.

"Choupi" n'a jamais mordu personne mais ses réactions dans la nature inquiètent la propriétaire.
"Choupi" n'a jamais mordu personne mais ses réactions dans la nature inquiètent la propriétaire. - Capture d'écran Twitte Police.

Saint-Étienne, France

L'iguane disparu ce mercredi à Saint-Étienne n'a toujours pas été retrouvé. "Choupi" a été aperçu dans les rues du quartier de Côte-Chaude et une photo prise par un internaute a rapidement alerté les pompiers. D'après sa propriétaire, Amélie Plat, il mesure en tout et pour tout deux mètres avec la queue, et n'a "jamais mordu personne". En revanche, difficile d'anticiper ses réactions dans la rue.

Disparu lors d'un déménagement

C'est au cours d'un déménagement qu'Amélie a perdu son iguane : "mardi soir on a déménagé l'iguane avec son arbre à Côte-Chaude et ce jeudi on devait emmener son terrarium, car c'est une structure fabriquée par mon père et qui nécessite de la transporter en plusieurs fois. On a donc laissé Choupi dans le nouvel appartement en pensant avoir fermé toutes les fenêtres, sachant qu'il ne descend presque jamais de son arbre, mais on a reçu un appel d'une amie expliquant qu'un iguane se baladait à Côte chaude, je suis allée voir la photo et effectivement c'était lui".

Là, peut -être que dans la nature, il va être violent ou méchant"

"Choupi" a été acheté dans une animalerie il y a trois ans. Sa propriétaire est inquiète de ses possibles réactions : "avec nous, ce n'est pas un animal dangereux, il ne nous a jamais mordus, il ne nous a jamais fouettés avec sa queue. Parfois il nous fait comprendre que l'on est trop intrusifs ou qu'li veut son autonomie et sa liberté, alors on le laisse tranquille. Mais là, dans la nature, on n'a jamais eu affaire à ce cas, il va peut-être être méchant et attaquer les personnes, mais nous, il ne nous a jamais attaqués. Les personnes qui ont témoigné ont dit qu'il avait peur des voitures, il est possible que si une personne s'approche, il soit violent ou dangereux."

La propriétaire promet une récompense financière

Les pompiers ont d'abord fait une ronde de plus d'une heure et demie avant de s'arrêter, la propriétaire continue en revanche les recherches. L'animal va généralement dans les arbres mais vu les températures, elle est inquiète, "c'est assez hostile pour lui", explique-t-elle.

Sur les réseaux sociaux, Amélie a reçu des menaces, "des personnes qui disent que c'est bien fait pour nous, que l'on n'a pas à posséder de tels animaux, que l'on fait cela pour attirer l'attention alors que ce n'est pas le cas. On nous dit aussi que l'on est égoïste parce qu'une petite fille est recherchée et que nous, on porte l'attention sur notre animal." Egalement touchée par l’élan de solidarité qu'il y a eu autour de son reptile et des messages de soutien qu'elle a reçu, Amélie a dans l'idée de "donner une récompense financière" à toute personne qui retrouverait l'animal.