Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Découverte d'un abri anti-aérien en plein coeur de Saint-Étienne

mercredi 6 juin 2018 à 16:22 Par Noémie Philippot, France Bleu Saint-Étienne Loire

Une découverte historique sous les platanes de la place Villeboeuf : les travaux en cours ont mis à jour un abri anti-aérien. Il daterait de 1944.

Cet abri anti-aérien daterait de 1944.
Cet abri anti-aérien daterait de 1944. - Capture d'écran Twitter - Ville de Saint-Etienne

Saint-Étienne, France

À Saint-Etienne, la terre de la place Villeboeuf cachait un secret historique : un abri anti-aérien, révélé par les travaux en cours pour donner un nouveau visage à cette place.

Un abri qui pouvait abriter 120 personnes

Selon la Ville de Saint-Etienne, cet abri daterait de 1944. Il est composé de cinq travées d'1m90 de haut sur 1m20 de large, avec des murs en béton de 25 cm d'épaisseur. En arpentant les travées, deux WC ont également été découverts ainsi qu'un point de transmission. 

Cet abri anti-aérien pouvait abriter 120 personnes

  - Aucun(e)
- Capture d'écran Twitter - Ville de Saint-Etienne

La question des travaux en cours et de l'avenir de ce site historique

Cette découverte historique pose la question de la continuation des travaux en cours place Villeboeuf. Car dans le langage des archéologues, on appelle ça une découverte fortuite. Concrètement la mise à jour, à l'occasion de travaux, d'un lieu ou d'un objet "pouvant intéresser l'histoire". Pour la direction régionale des affaires culturelles, il n'y a pas de petit ou de grand site archéologique. Un abri anti-aérien de la deuxième guerre mondiale doit être examiné comme une mosaïque romaine.

Concrètement le propriétaire des lieux - la mairie - doit déclarer la découverte aux services de l'État, qui dépêcheront sur place les spécialistes de la DRAC (Direction Régionales des Affaires Culturelles), et peut-être même pour ce cas le ministère de la défense puisqu'il s'agit d'une découverte militaire. Le maire de Saint-Étienne visitera le chantier ce jeudi à 13h30. Les travaux risquent donc d'être stoppés pendant quelques temps place Villeboeuf. La question qui va aussi se poser, c'est celle de la destruction ou de la valorisation de ce site historique.