Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Germain-le-Châtelet s'inquiète pour sa biche

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard
Saint-Germain-le-Châtelet, France

Au début de la saison de chasse, des habitants de Saint-Germain-le-Châtelet dans le Territoire de Belfort avaient lancé une pétition pour sauver la biche qui vient dans leurs jardins depuis des années. Sauf que depuis noël, la biche a disparu et ils sont très inquiets.

La biche a pris l'habitude de venir dans les jardins des riverains
La biche a pris l'habitude de venir dans les jardins des riverains - Jean-Jacques Darriet

Des habitants de Saint-Germain-le Châtelet sont inquiets pour leur biche. En novembre dernier, une pétition avait été lancée par un des riverains du village pour éviter que l'animal, qui vient depuis des années régulièrement dans son jardin, soit tué par les chasseurs. La pétition a déjà recueilli près de 120 000 signatures, sauf que voilà, la biche a disparu depuis noël, depuis une série de battues dans la forêt voisine. Elle n'est plus réapparue dans les jardins de la rue du Moulin. 

Au fil des ans, Jean-Jacques Darriet a pris de nombreuses photos de la biche
Au fil des ans, Jean-Jacques Darriet a pris de nombreuses photos de la biche © Radio France - Emilie Pou

C'est la première fois qu'elle disparaît aussi longtemps

"Le jour de noël, on a entendu une trentaine de coups de feu et les chiens. Pareil le lendemain" explique ainsi Jean-jacques Darriet, celui qui avait lancé la pétition en novembre dernier "et alors qu'elle venait tous les jours depuis plusieurs semaine avec son faon, je ne l'ai plus revue depuis. C'est la première fois qu'elle disparaît aussi longtemps. Je suis très inquiet et je lance un appel aux chasseurs pour qu'ils aient de l'indulgence pour cette bête là. Nous avons quand même recueilli 120 000 signatures, ce n'est pas rien". 

La pétition a recueilli près de 120 000 signatures
La pétition a recueilli près de 120 000 signatures - (capture d'écran)

Selon les chasseurs, la biche n'a pas été tuée

Du côté des chasseurs, on nie toute responsabilité dans la disparition. Tous les lundis, les chasseurs sont obligés de consigner par écrit les animaux prélevés, c'est à dire les animaux tués, et la biche ne fait pas partie des registres, comme l'explique Daniel kittler, le président de la fédération de chasse du territoire de Belfort: " Les chasseurs du secteur n'ont pas revu l'animal depuis une dizaine de jours en effet. Elle a sans doute été dérangée et elle a décidé de changer de secteur. Ce sont des animaux qui ont un espace vital très grand entre 5 et 10 000 hectares". 

Daniel Kittler qui rappelle également que les chasseurs sont tenus de respecter le plan de chasse défini par le préfet pour éviter la prolifération de certaines espèces. Ils ont un nombre défini d'animaux à "prélever" chaque année et d'ailleurs ils aimeraient bien que ce nombre arrête d'augmenter: "il faut savoir que les forestiers nous mettent la pression pour limiter les populations de chevreuils ou de cerfs. Nous estimons, nous, que les populations ne sont pas en surpopulation et qu'il y a un équilibre à respecter". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess