Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu Montagne

Saint-Gervais : "il reste des hurluberlus sur les pentes du Mont-Blanc"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère

En cette fin d'été, le maire de Saint-Gervais (Haute-Savoie) dénonce à nouveau le comportement d'alpinistes inconscients qui se lancent dans l'ascension du Mont-Blanc. Jean-Mars Peillex est toujours dans l'attente d'un arrêté de protection du Mont-Blanc, actuellement en consultation publique.

La "brigade blanche" de Saint-Gervais contrôle les alpinistes sur le Mont-Blanc.
La "brigade blanche" de Saint-Gervais contrôle les alpinistes sur le Mont-Blanc. © Radio France - Richard Vivion

Les étés se suivent et se ressemblent sur les pentes du Mont-Blanc, selon Jean-Marc Peillex. Le maire de Saint-Gervais, en Haute-Savoie, estime dans un communiqué qu'il "reste encore des hurluberlus sur les pentes du Mont-Blanc". L'élu s'était illustré l'an dernier en dénonçant les alpinistes inconscients qui se lançaient à l'assaut du plus haut sommet d'Europe. Cet été encore, parmi les cas les plus inattendus, il relève celui d'un Marseillais "équipé plage" (en short) et qui a "mis ses crampons à l'envers". Il voulait une place en refuge sans avoir réservé. Les gendarmes du PGHM lui ont trouvé une place au refuge de Tête Rousse. 

"Un randonneur "équipé plage qui avait mis ses crampons à l'envers"

Un autre randonneur bosniaque s'est retrouvé au refuge du Goûter avec son chien. "Les guides lui ont évité un accident et l'ont fait redescendre rapidement". L'homme était parti de nuit des Houches. 

Jean-Marc Peillex fait partie des élus qui demandent un arrêté de protection du Mont-Blanc, pour limiter les activités autorisées à celles du ski et de l'alpinisme. Pour l'instant ce projet d'arrêté "portant création d'une zone de protection d'habitats naturels du Mont-Blanc" est en consultation publique jusqu'au 9 septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess