Insolite

Saint-Malo : une fève Kama-Sutra pour les enfants d'une école privée catholique

Par France Bleu Armorique, France Bleu Armorique et France Bleu mercredi 11 janvier 2017 à 21:05

Une fève Kama-Sutra se cachait dans la galette
Une fève Kama-Sutra se cachait dans la galette - © Fotolia - M.studio

Le parent d'élève pensait bien faire en offrant aux camarades de son enfant une galette des rois. Sauf que dans cette galette, les enfants ont découvert une fève érotique.

La semaine dernière, à Saint-Malo, l'école privée Amélie-Fristel fête les rois. À cette occasion, un parent d'élève de CE2 offre une galette aux enfants. Et c'est une petite fille qui remporte la fève. Sauf que cette fève est un peu spéciale : elle représente un couple en plein ébat ! Une fève du kama-sutra (l'inscription "levrette" en bas de la fève précise la position). Le soir, la reine du jour, une élève de CE2 la ramène à ses parents. Les parents d'élèves de l'école catholique n'ont pas vraiment apprécié.

La boulangerie Robino, dans le quartier Rotheneuf, s'est excusée platement. La fève était en fait destinée au club de rugby. Mais l'apprenti boulanger s'est emmêlé les pinceaux.

"C'était le rush après les fêtes", explique la vendeuse, Elodie, "on n'avait plus de fèves, alors on en a commandé d'autres et dans le lot, il y avait des fèves réservées aux adultes". Le boulanger étant un ancien du club de rugby, il décide de préparer une galette surprise pour ses coéquipiers avec la fève "levrette".

L'apprenti s'est emmêlé les pinceaux et une des galettes "classées x" s'est retrouvée dans le paquet à destination de l'école", explique la vendeuse.

Ce faux pas a finalement donné un coup de publicité à la boulangerie. "Depuis, on nous réclame des galettes avec les fèves spéciales, j'ai encore eu une commande de quatre galettes de ce type aujourd'hui", raconte la vendeuse.

"Une galette pas du tout destinée à des enfants"

Le pauvre apprenti s'est lui aussi excusé platement mais va heureusement continuer sa formation. "C'est en se trompant qu'on apprend", dit-on.