Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : Saint-Médard-en-Jalles organise un carnaval confiné et lance un concours de photos

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Plutôt que d'annuler son carnaval prévu samedi 4 avril, la ville de Saint-Médard-en-Jalles a repensé totalement l'événement et l'a transformé en carnaval confiné. La mairie a lancé pour l'occasion un concours de photos des meilleurs déguisements.

La famille Kaya a joué le jeu du carnaval "à la maison" le 4 avril 2020.
La famille Kaya a joué le jeu du carnaval "à la maison" le 4 avril 2020. - Ali Kaya

La saison des carnavals est censée battre son plein. Censée car avec l’épidémie de coronavirus, impossible d’organiser ces rassemblements dans les rues. Mais certaines mairies sont inventives. Plutôt que d’annuler complètement les festivités, la ville de Saint-Médard-en-Jalles, près de Bordeaux, a transformé l’événement en carnaval confiné. 

Le concept ? La mairie a organisé un concours : tous les habitants étaient invités à se déguiser, se prendre en photo pour les partager sur Facebook. Les trois photos réunissant le plus de “likes” gagnaient un prix. Tout ça, sans sortir de chez soi pour respecter le confinement. 

Ali et toute sa famille ont participé à ce carnaval confiné qui a permis "de créer du lien social"

Ali, sa compagne et leurs deux enfants ont tout de suite adopté l'idée et fait avec les moyens du bord : Zombie pour les garçons et princesse pour les filles (cf. photo en haut de l'article). Ce père de famille a beaucoup apprécié l'idée du carnaval à la maison : "Les enfants étaient bien motivés donc ça nous a permis de casser la routine et surtout eux gardent le lien avec leurs amis de l'école qui ont aussi participé. Ils ont fait des vidéos conférence et ont bien ri. Donc ça a vraiment créé un lien social et c'était le but, de ne pas casser ce lien social avec l'isolement que chacun vit" constate avec le sourire Ali. 

Toute la famille s'est donc déguisée et prise en photo avant de la poster sur la page Facebook de l'événement "carnaval confiné" créée par la ville… page où beaucoup d’habitants ont joué le jeu avec parfois beaucoup d'humour

Un carnaval confiné... pour un thème initialement porté sur l'espace !

Etant donné que les magasins non essentiels sont fermés, la mairie avait décidé de ne pas imposer le thème initialement choisi : l'espace. Mais certains habitants avaient prévu le coup. Mention spéciale à ces deux cosmonautes

Anaïs, huit ans et demi, avait prévu son déguisement de longue date : une princesse des étoiles "avec une robe bleue, des étoiles dorées et un diadème." 

Sa maman, était à la manœuvre pour rendre ce carnaval confiné festif : "Je me suis occupée du gâteau, de la préparation du costume, de la musique et du piano qu'Anaïs a utilisé pour mettre l'ambiance dans le quartier depuis le balcon." "C'est un petit piano électrique" précise Anaïs qui ajoute "C'était important de fêter le carnaval même si on ne sort pas pour la joie, se déguiser et être en famille quand même." 

Anaïs et sa maman Edwige ont joué le jeu du carnaval confiné et mis l'ambiance au balcon.

Edwige reconnaît que l'ambiance particulière du festival de Saint-Médard-en-Jalles avec ses multiples confettis n'y était pas mais elle est très heureuse de l'initiative de la mairie : "Je pense que c'était important de faire le carnaval de manière particulière puisque les événements sanitaires nous y obligent" tout en ajoutant : "C'est un comble par rapport à la thématique (l'espace), après je me dis que l'on se retrouve un peu dans la situation de l'astronaute qui lui connaît bien le confinement lorsqu'il est dans l'espace" en faisant un clin d’œil à Thomas Pesquet venu rendre visite aux écoliers de Saint-Médard-en-Jalles il y a quelques années. 

Avant de raccrocher, Anaïs tient à faire passer un message : "Prenez soin de vous et restez chez vous." Consigne bien retenue !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu