Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Sainte-Maxime va détruire son "Allée des Champions"

mercredi 1 novembre 2017 à 18:16 Par Armêl Balogog, France Bleu Provence

La mairie de Sainte-Maxime, à côté de Saint-Tropez (Var), veut rénover le front de mer. "L’Allée des Champions" sera donc détruite, mais un maximum d’empreintes de grands sportifs sera conservé.

L'"Allée des Champions" de Sainte-Maxime sera bientôt détruite (Var)
L'"Allée des Champions" de Sainte-Maxime sera bientôt détruite (Var) © Radio France - Armêl Balogog

Sainte-Maxime, France

"Moi, j’aime beaucoup, je trouve que c’est un symbole de Sainte-Maxime et qu’il ne faut pas l’enlever." L’avis catégorique d’une habituée de la promenade maximoise.

Elle est contre la suppression de "l'Allée des Champions", cette construction en lave et en béton qui compte 150 paires d’empreintes de grands sportifs : David Ginola, Christian Karembeu, Alain Prost, Richard Virenque, Michel Constantin, Olivier Bausset, etc. Une allée qui vit ses derniers jours.

Bientôt plus de "Walk of Fame" à Sainte-Maxime

La rumeur a envahi la ville, ce mercredi 1er novembre. Pendant la brocante, la plupart des Maximois rencontrés ont montré un attachement à cette "Allée des Champions", que la mairie de Sainte-Maxime a décidé de détruire dans le cadre de travaux de rénovation du front de mer entre le casino et l’Office de tourisme.

"Tout ça, ça va partir à la poubelle ?" – une brocanteuse

Une brocanteuse énervée s’interroge avant de condamner : "Moi, j’aimais Sainte-Maxime avant, mais maintenant je n’aime plus Sainte-Maxime." Les riverains comparent tous les empreintes aux étoiles sur le sol du "Walk of Fame" à Hollywood.

L'"Allée des Champions" de Sainte-Maxime compte 150 paires d'empreintes de grands sportifs - Radio France
L'"Allée des Champions" de Sainte-Maxime compte 150 paires d'empreintes de grands sportifs © Radio France - Armêl Balogog

"C’est dommage" est l’expression qui revient le plus. "Il y a encore beaucoup de gens qui regardent !" s’exclame-t-on encore, alors que la mairie estime que l’allée, construite au début des années 2000, tombe en désuétude et que les Maximois ne connaissent pas la plupart des sportifs représentés.

"J’avoue qu’il faut vraiment qu’ils soient très connus pour que je les reconnaisse. Là par exemple, je n’en vois pas beaucoup", admet une passante.

La mairie ne veut rien jeter

La mairie veut clarifier sa position. D’abord, si elle veut en effet enlever "l’Allée des Champions", elle ne veut pas "jeter les plaques aux ordures". "Evidemment que j’aimerais les conserver, affirme le maire Vincent Morisse, mais au moment où je vous parle, je n’ai aucune garantie que l’entreprise va y arriver. C’est de la lave collée contre du béton, dès qu’ils essaient de la dégager, elle se brise, alors c’est très compliqué."

"Nous avions dans l’esprit de conserver les plus significatives d’entre elles et d’essayer d’en coller sur un mur de notre complexe sportif Les Bosquette", explique-t-il. Les plaques seront d’ailleurs mieux comprises puisqu’elles seront exposées dans un lieu où l’on fait du sport.

En outre, 200 plaques que la mairie a mis de côté depuis des années seront ajoutées.

L'"Allée des Champions" perdue sous les vêtements des brocanteurs de Sainte-Maxime - Radio France
L'"Allée des Champions" perdue sous les vêtements des brocanteurs de Sainte-Maxime © Radio France - Armêl Balogog