Insolite

Les Ghostbusters chassent les fantômes à Sainte-Pazanne !

Par Hajera Mohammad, France Bleu Loire Océan et France Bleu mercredi 10 août 2016 à 6:10

Jordan et Guillaume, les deux chasseurs de fantômes, originaires de Sainte-Pazanne
Jordan et Guillaume, les deux chasseurs de fantômes, originaires de Sainte-Pazanne © Radio France - Hajera Mohammad

Après les deux premiers films "Ghostbusters: SOS Fantômes" diffusés au cinéma en 1984 et 1989, un troisième volet sort ce 10 août dans les salles. Une saga culte qui a lancé des vocations. A Sainte-Pazanne, un groupe d'amis chassent, eux aussi, les fantômes.

Jordan, 19 ans et Guillaume, 24 ans, sont originaires de Sainte-Pazanne et depuis deux ans, ils diffusent des vidéos sur YouTube de leurs enquêtes. Des enquêtes un peu spéciales puisque les deux jeunes hommes sont passionnés par tout ce qui relève du paranormal. Dans leur vidéos, on peut les voir chasser les esprits qui hantent des maisons et des bâtiments abandonnés. Avec eux, une mallette remplie de différents gadgets pour entrer repérer les fantômes. "Il y a le POD qui détecte les variations dans le champ magnétique et il y a aussi la spirit box. Une radio qui permet de repérer les bruits étranges" explique Jordan. Coût total des appareils : 10.000 euros.

Le matériel de Jordan et Guillaume pour chercher des fantômes - Radio France
Le matériel de Jordan et Guillaume pour chercher des fantômes © Radio France - Hajera Mohammad

Mais rien n'est trop beau ou trop cher quand on rêve de trouver des fantômes. Et il y a déjà eu des résultats. Parfois des mauvaises rencontres, précise Guillaume. "Lors de ma dernière enquête, un esprit m'a frappé l'oreille" affirme le jeune militaire. Mais la plupart des fantômes sont gentils à croire les deux amis. Pour ne pas les énerver, il y a des signes de respect à montrer. "En arrivant dans un endroit, nous nous présentons aux esprits. Nous leur expliquons notre mission et à la fin nous les prévenons de notre départ" précise Jordan.

Des fantômes à Sainte-Pazanne et à Pornic 

Ils opèrent dans toute la France y compris près de chez eux, à Sainte-Pazanne et à Pornic, dans des manoirs, des usines par exemple parfois encore occupés. Mais pas question de donner les lieux précis car "certains propriétaires ne désirent pas qu'on sache que leur bien est hanté".  La prochaine expédition pour les deux hommes : Guérande. Et plus tard, les Plages du Débarquement en Normandie.

Ci-dessous, une vidéo de leur enquête au Sanatorium de Dreux, en Eure-et-Loir, désaffecté depuis 1956.