Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Salon du chocolat : quand Nantes importait du cacao par bateaux

vendredi 2 novembre 2018 à 4:44 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

A l'occasion du salon du chocolat qui se déroule jusqu'à dimanche à Paris porte de Versailles, France Bleu Loire Océan se penche sur l'histoire de Nantes. La cité des Ducs a longtemps été le port par lequel transitait le cacao en provenance du bout du monde.

Arnaud Biette tournant les pages du livre "Nantes, une porte de l'Europe" (Rotary, 1952).
Arnaud Biette tournant les pages du livre "Nantes, une porte de l'Europe" (Rotary, 1952). © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Le salon du chocolat se déroule jusqu'à dimanche à Paris porte de Versailles. A cette occasion France Bleu Loire Océan se penche sur l'Histoire de Nantes. La cité des Ducs a longtemps été le port par lequel transitait le cacao en provenance du bout du monde.

Extrait du numéro spécial "Figures de pub" des Archives Départementales, novembre 2015. - Aucun(e)
Extrait du numéro spécial "Figures de pub" des Archives Départementales, novembre 2015. -

Brésil, Antilles et côtes de l'Afrique

Des fêves de cacao en provenance du Brésil, des Antilles et des côtes de l'Afrique. Un produit colonial explique Arnaud Biette passionné de l'histoire industrialo-portuaire de Nantes et auteur de deux ouvrages. 

Du cacao qui arrive dans la Cité des Ducs à partir du XIXème siècle par bateaux avant de remonter en barge jusqu'en région parisienne à Noisiel pour être transformé en chocolat dans les usines Meunier devenues depuis le siège européen de Nestlé. 

Au passage, une partie de la cargaison était déchargée à Nantes pour alimenter les nombreuses chocolateries de la Ville; une bonne douzaine au total jusque dans les années 60. Route de Paris on fabriquait le chocolat Monopole, quartier Zola le Chocolat Amieux, à la Colinière la marque Thy'no et la Chocolaterie de Bretagne avait son usine quartier Procé.  

Pour les armateurs nantais, le chocolat était un produit secondaire importé en même temps que le sucre. De ce commerce il ne reste aujourd'hui que le chocolat utilisé dans les biscuits des usines nantaises, deux cacaoyers sous les serres du Grand Blottereau et des chocolatiers artisanaux comme Carli et Vincent Guerlais qui exposent en ce moment au salon porte de Versailles à Paris.

Extrait du livre"l'Usine Bleue" d'Arnaud Biette. - Aucun(e)
Extrait du livre"l'Usine Bleue" d'Arnaud Biette. -