Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Seine-Maritime : un cétacé aperçu entre Dieppe et Fécamp

Un habitant de Veulettes-sur-Mer a immortalisé le passage d'un cétacé entre Dieppe et Fécamp. Selon le Groupe Mammalogique Normand, il pourrait s'agir d'une orque.

Le cétacé a été aperçu par plusieurs habitants de Veulettes-sur-Mer
Le cétacé a été aperçu par plusieurs habitants de Veulettes-sur-Mer © Radio France - Niclas Poiraudeau

En plein orage, un cétacé a été aperçu, mercredi soir, par des habitants tout près des côtes de Veulettes-sur-Mer. Le passage de ce qui ressemble à une orque (oui, c'est féminin) a été immortalisé par un internaute. Il a ensuite posté la vidéo sur Facebook

Contacté par France Bleu Normandie, Nicolas a été impressionné par l'animal. Il travaillait juste en face dans son restaurant : "Cela fait trois ans que je travaille sur Veulettes, je n'ai jamais vu ça. Généralement, ça ne vient pas trop dans le coin. Il avait l'air perdu le pauvre. Il faisait entre six et huit mètres". Selon lui, l'animal s'est d'abord échoué, a réussi à repartir puis s'est échoué de nouveau et est repartie en mer pour de bon. 

Il pourrait s'agir d'une orque

"C'est assez compliqué de déterminer l'espèce" explique Marie Francou, chargée de mission mammifères marins au Groupe Mammalogique Normand."On voit qu'il a une coloration noire et sur une des vidéos l'aileron est grand, cela peut faire penser à une orque. Mais c'est compliqué d'être sûr à 100%. Une autre espèce à cette coloration avec une tête arrondie qui est le globicéphale noir mais il a un aileron plus affaissé". Pourquoi est-il si proche de la côte ? Marie Francou a une hypothèse : "Il voulait peut-être se protéger de l'orage". 

Si c'est une orque, ce serait une observation exceptionnelle même si ce n'est pas improbable. Chez nous, nous n'avons pas d'orque connu. C'est sûrement un individu qui s'est éloigné de son groupe puisqu'on en a plutôt du côté de l'Ecosse. 

Le passage d'une orque est quelque chose de tout à fait possible selon Marie Francou : "La Manche est un espace ouvert avec les autres mers adjacentes, cela peut arriver"

Désormais, il faudrait davantage de photos et de vidéos pour être sûr et certain de l'espèce de ce cétacé. 

Les cétacés ne sont pas rares sur la côte

Observer un cétacé n'est pas rare sur les côtes seino-marines  et normandes : "Vous avez le grand dauphin qui fait trois mètres et qui va avoir une coloration grisâtre. Vous avez le marsouin commun qui est plus petit et qui fait 1 mètre 50. Il est timide donc sort moins de l'eau. Il y a le dauphin commun également qui fait deux mètres" conclut Marie Francou. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess