Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Seine-Maritime : une enfant de quatre ans, oubliée dans un bus scolaire, sort par la fenêtre

Une enfant de quatre ans a été oubliée dans un bus scolaire, en Seine-Maritime, lundi 24 juin. Ni le chauffeur ni l'accompagnatrice de ce bus transportant des élèves de Notre-Dame d'Aliermont ne l'ont vue. Les parents sont en colère.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - François Destoc

Notre-Dame-d'Aliermont, France

Il est environ 13h30, ce lundi 24 juin. Les enfants viennent de déjeuner à la cantine de Saint-Jacques d'Aliermont, en Seine-Maritime.  C'est là où mangent, tous les midis, les élèves de la commune voisine de Notre-Dame d'Aliermont. 

Une fois le repas englouti, le bus passe les récupérer pour les ramener en classe. L'accompagnatrice veille à ce que tout le monde descende. Tout va bien, les sièges sont vides et le bus repart en direction d'Envermeu à 3 kilomètres, où le chauffeur stationne le véhicule, avant de sortir.

Cachée sous un siège

C'est à ce moment-là que la petite fille sort de sa cachette, de sous un siège. Le bus est fermé. Alors, elle décide de passer par la fenêtre, à 1m90 de hauteur. Dehors, il n'y a plus personne, le chauffeur n'est plus là. L'écolière va donc frapper à la première porte de maison qu'elle trouve avant d'être récupérée par la gendarmerie puis ramenée à l'école de Notre-Dame d'Aliermont, où personne ne s'est visiblement inquiété de son absence. Et pour cause, l'enseignante du matin n'est plus là. Sa remplaçante la supplée et juge que l'enfant est absente depuis le début de la matinée.

Les parents, eux, sont en colère. Une réunion est prévue avec les agents du syndicat intercommunal à vocation scolaire (Sivos) ce mardi après-midi.

  - Radio France
© Radio France - Eric Turpin