Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Serpents, lézards, araignées: à Evreux, les "nouveaux animaux de compagnie" ont la cote

dimanche 2 septembre 2018 à 19:15 Par Adrien Beria, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Plusieurs centaines de personnes dans les allées de la foire consacrée aux NAC, les nouveaux animaux de compagnie, dimanche à Evreux. De véritables passionnés de serpents, lézards et autres animaux insolites.

Les serpents, stars du salon en l'honneur des NAC
Les serpents, stars du salon en l'honneur des NAC © Radio France - Adrien Beria

Évreux, France

Phobiques des reptiles et autres animaux exotiques, s'abstenir ! La Grand-Halle des expos d'Evreux, dans l'Eure, accueillait dimanche un salon dédié aux NAC (les nouveaux animaux de compagnie). Sur les stands de l’événement organisé par l'association "L'oeil du croco", les serpents, grenouilles, lézards, iguanes, araignées et phasmes grouillent dans les terrariums des 40 exposants. 

Deux boas regardent avidement les visiteurs  - Radio France
Deux boas regardent avidement les visiteurs © Radio France - Adrien Beria

Les terrariophiles, des passionnés 

Les allées sont arpentées par quelques curieux, mais surtout par un public de véritables passionnés - plusieurs centaines de visiteurs sur la journée. Armand par exemple, a 18 ans. Il a commencé par acheter un lézard il y a 4 ans. Aujourd'hui, il possède quatre serpents et trois lézards. Sans compter le bébé python qu'il vient d'acheter sur le salon. 

"En règle générale, quand on commence on ne peut plus s'arrêter. On prend un serpent, puis deux, puis trois, puis quatre ! On ne s'arrête jamais", explique Armand, terrariophile 

Il ne s'est pas échappé ... les visiteurs peuvent prendre des photos avec le serpent autour du cou - Radio France
Il ne s'est pas échappé ... les visiteurs peuvent prendre des photos avec le serpent autour du cou © Radio France - Adrien Beria

Un coût raisonnable 

Sur les étiquettes qui affichent les prix, les montants étonnent. 10 euros pour une grenouille multicolore. 20 euros pour une couleuvre américaine. Rien d’exorbitant. Selon David Moreau, président de l'association qui organise le salon, il faut compter une centaine d'euros pour un terrariophile débutant, entre les animaux, les bêtes, les vivariums, etc ... 

Petite couleuvre deviendra grosse  - Radio France
Petite couleuvre deviendra grosse © Radio France - Adrien Beria

Les animaux présentés ne sont ni venimeux ni dangereux, il n'y a pas non plus besoin d'autorisation pour les acheter - à la différence des mygales ou des animaux plus dangereux par exemple.
Mais il faut tout de même bien se renseigner avant d'en acheter un, sur la manière de l'élever et de l'installer. Egalement prendre garde aux zoonoses, les maladies transmises par les animaux. "Il ne faut pas embrasser les animaux, indique Maxime, connaisseur des reptiles, c'est un réflexe que certaines personnes ont en les trouvant mignons. Il faut se laver les mains après les avoir manipulé, ce genre de réflexe simple".

"ça chatouille quand ça monte sur le bras", selon Célia, une connaisseuse  - Radio France
"ça chatouille quand ça monte sur le bras", selon Célia, une connaisseuse © Radio France - Adrien Beria
Un peu plus gros que le lézard qui niche dans votre jardin  - Radio France
Un peu plus gros que le lézard qui niche dans votre jardin © Radio France - Adrien Beria
Plus classique que les serpents, une grosse tortue (à l'air endormi)  - Radio France
Plus classique que les serpents, une grosse tortue (à l'air endormi) © Radio France - Adrien Beria