Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Slam, QPUC, Tout le monde a son mot à dire : trois conseils pour briller dans un jeu télé

-
Par , France Bleu Maine

Quel est le secret des super-champions, ceux qui enchaînent les victoires dans les jeux télé ? De la culture générale, cela va de soi, mais pas que. Voici trois conseils si vous comptez vous lancer.

De nombreux champions et passionnés de jeux télé étaient réunis au Mans le week-end dernier pour un tournoi national de Questions pour un champion
De nombreux champions et passionnés de jeux télé étaient réunis au Mans le week-end dernier pour un tournoi national de Questions pour un champion © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Le Mans, France

Ils sont passés par Question pour un Super Champion, Super Slam, Tout le monde a son mot à dire, et ont enchaîné les victoires. A l'occasion d'un tournoi organisé le week-end dernier au Mans, des mordus de jeux télé nous donnent quelques conseils pour ne pas être mis sur le carreau dès les premières étapes.

Regarder les émissions et s'inscrire dans les clubs

Si vous ne pouvez être devant votre poste de télé chaque fois, "regarder les émissions en replay aide beaucoup", explique Francis Beaupain, plus grand champion du grand slam. "Je les regarde souvent au ralenti pour _analyser les choix des joueurs, me demander si j'aurais fait la même chose_, ajoute-t-il Et parfois certains mots reviennent : lors de ma première émission, au vu d'une lettre et de la définition du mot à trouver, j'ai pu le deviner car il y avait le même dans une vieille émission que j'ai revue deux jours avant !". 

Le mieux est encore de pratiquer : "une des clés, c'est de s'inscrire dans un club, de Questions pour un champion par exemple, conseille Christophe Spalony, qui a gagné 150.000 euros dans l'émission. On apprend beaucoup de choses en s'amusant"

S’entraîner en fonction du jeu

"La culture générale, c'est au quotidien, il faut suivre l'actualité, lance Grégory Moalic, plus grand champion de Tout le monde a son mot à dire. Il faut aussi bien maitriser la mécanique du jeu, bien essayer de comprendre ce qui se cache derrière chaque phase de jeu et s'entraîner pour". "Si vous allez aux 12 coups de midi, inutile de réviser la peinture ou la littérature antique, c'est plutôt axé sur la culture moderne, lance Christophe Spalony. Pour les jeux basés sur les mots et le vocabulaire, c'est encore différent"

C'est très important d'analyser le jeu. Ceux qui y vont pour gagner ne peuvent pas y aller les mains dans les poches.

Certains jeux comme Questions pour un champion peuvent se gagner grâce à la stratégie, estime Francis Beaupain : "il faut savoir anticiper les questions avec le buzzer, bien choisir son thème, il y a un aspect tactique". Au quotidien, il s'agit de travailler ses lacunes en fonction du jeu tenté. "Mon astuce, c'est de _noter les choses où j'ai l'impression que tout le monde sait sauf moi_", indique Grégory Moalic. 

Gérer la pression

Une fois arrivé sur le plateau, encore faut-il ne pas oublier ce qu'on sait. "Il n'y a pas que la préparation qui joue, _beaucoup perdent leurs moyens devant les caméras_, reconnait Christophe Spalony. Il y a aussi une forme de dépendance : après avoir gagné à un jeu télé, si on passe un ou deux ans sans en faire, on sent un manque"

"Il ne faut pas avoir peur du regard des autres, ajoute Grégory Moalic. Il y a toujours quelqu'un pour nous dire qu'ils ont trouvé telle chose sur laquelle on a bloqué. C'est récurrent, mais il faut faire avec". "Il faut bien rester calme, car sur le plateau il y a toujours des pépins techniques, l'écran qui s'éteint, des gens qui soufflent dans le public, conclut Francis Beaupain._Une émission qui dure 20 minutes, il faut parfois une heure et demi pour l'enregistrer, donc rester concentré toute la journée est essentiel_"