Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Châteauroux : une transmission radio de la Seconde guerre reproduite à l'identique

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Il y a tout juste 75 ans avait lieu la toute première liaison radio codée du SOE, le Service des opérations spéciales - entre la France et l'Angleterre - dans le Berry. Alors pour marquer le coup, un groupe de passionnés de radio a fait revivre l'événement à l'identique ce lundi à Châteauroux.

L'association indrienne AR REF 36 est à l'origine de cette reproduction.
L'association indrienne AR REF 36 est à l'origine de cette reproduction. © Radio France - Mathilde Choin

Châteauroux, France

Il y a 75 ans jour pour jour - le 9 mai 1941 - avait lieu la toute première liaison radio codée du SOE, le Service des opérations spéciales - entre la France et l'Angleterre - créé par Winston Churchill pendant la Seconde guerre mondiale pour soutenir la Résistance française. Le premier parachutage d'un agent des services secrets s'est déroulé en Berry, sur la commune de Reboursin (Indre), près de Vatan. Alors pour marquer le coup un groupe de passionnés de radio amateur a voulu faire revivre l'événement à l'identique ce lundi 14, rue des Pavillons à Châteauroux. A l'endroit même où avait lieu il y a 75 ans la transmission radio.

Dans la même maison, avec le même matériel

L'idée de cette transmission radio est venue de Secret WW2, une association de passionnés de radio amateur anglaise. Ils voulaient faire revivre le premier message envoyé à Londres par Georges Bégué, un périgourdin. Cet agent des services secrets parachuté dans le Berry dans la nuit du 5 au 6 mai 1941. Avec une mission : contacter le député Max Hymans pour mettre en place un réseau de résistance. Il le rejoint le lendemain à Valençay puis à Châteauroux quelques jours plus tard où il réussira à entrer en liaison radio avec Londres.

Choix de la station

France Bleu