Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sœur André, doyenne de l'Europe, va souffler ses 117 bougies à Toulon

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Elle a survécu à deux guerres, et a combattu le Covid-19. Sœur André va fêter ce jeudi ses 117 ans en compagnie des résidentes de l'Ehpad Sainte-Catherine Labouré à Toulon. Mais c'est aussi une journée de retrouvailles "virtuelles" avec ses proches.

Soeur André qui fête ce jeudi ses 117 ans à Toulon
Soeur André qui fête ce jeudi ses 117 ans à Toulon © Radio France - David Tavella

C'est une journée exceptionnelle pour l'Ehpad Sainte-Catherine Labouré de Toulon. La doyenne de l'Europe va célébrer ses 117 ans. 117 bougies pour Lucile Randon, autrement appelée Sœur André depuis ses 40 ans, c'était il y a plus de sept décennies. Une journée de retrouvailles pour celle qui a consacré une grande partie de sa vie aux autres.

Une journée marquée en effet par des retrouvailles virtuelles évidemment. Sœur André va pouvoir s'entretenir avec ses proches, petits neveux, arrières-petits neveux qu'elle n'a pas vus depuis longtemps, en raison de la situation sanitaire. "Elle a vraiment hâte de les entendre et eux, sont ravis de pouvoir la voir par ce biais là" indique David Tavella, le chargé de communication de l'Établissement qui accueille Sœur André depuis 12 ans. 

Un bouquet de fleurs et une vidéo

Puis Sœur André aura le plaisir de recevoir un message du maire de Toulon Hubert Falco qui lui a par ailleurs, fait livrer un bouquet de fleurs. Un rendez-vous que l'élu n'a manqué qu'une seule fois ces dernières années, car il était retenu à Paris. Cela n'avait pas échappé à la doyenne qui ne s'était pas gênée pour lui faire remarquer l'année d'après. "Elle m'en parle encore" sourit David Tavella qui indique que la pensionnaire "était un petit peu contrariée quand on lui a dit que personne ne pourrait venir parce que nous sommes confinés.

Mais quand elle a su que le maire avait prévu quelque chose, elle était très heureuse. Ça ne remplacera pas la présence, mais elle a apprécié le geste qu'on pense à elle. Cela la touche énormément". Sœur André assistera ensuite à une messe dans la chapelle de l'établissement. Puis elle partagera un déjeuner avec les autres résidentes. Au menu : saumon, mais surtout omelette norvégienne, son dessert préféré.  

Elle va bien

117 ans et en forme. "Bien qu'elle soit un peu fatiguée par toute cette période où elle a dû être isolée, ce qu'elle n'a pas l'habitude d'être, elle va bien" poursuit le chargé de communication de l'Ehpad. Sœur André a même tenu tête au Covid. "Testée positive mi-janvier, elle m'a dit qu'elle ne s'est même pas rendue compte qu'elle l'avait eu" raconte son confident qui précise que "Sœur André a hâte d'ailleurs de fêter cet anniversaire".

Sœur André a accordé à France Bleu Provence un entretien de quelques minutes ce mercredi. "Aujourd'hui je vais bien, car j'ai bien dormi. Ma sœur Marie-Pierre est venue me rendre visite" raconte celle qui s'apprête donc à souffler ses 117 printemps et qui en profite pour délivrer un message d'amour : "de s'aimer les uns les autres et de porter secours aux autres, au lieu de se martyriser". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess