Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

Rougemont-le-Château : soldat inconnu de la Première Guerre mondiale : la fin d'une énigme

lundi 9 juillet 2018 à 4:43 Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard

A la suite d'un travail de recherche qu'il a l'habitude d'effectuer sur les tombes des soldats inconnus de la Grande Guerre, Christophe Grudler, historien, a pu identifier celle d'un soldat originaire de Rougemont-le-Château: Aloïse Wymann. Pour le plus grand bonheur de son petit-fils.

Chrsitophe Grudler a réussi à retrouver la tombe du grand-père de Jean-Claude Wymann
Chrsitophe Grudler a réussi à retrouver la tombe du grand-père de Jean-Claude Wymann © Radio France - Emilie Pou

Belfort, France

Quand la grande histoire rencontre la petite. Un habitant de Morvillars vient de retrouver la tombe de son grand père; un soldat mort pendant la première guerre mondiale, qui n'avait pas pu être identifié à l'époque et qui était donc l'un des 22 000 soldats inconnus de la Grande Guerre. En fait c'est Christophe Grudler, conseiller général, mais aussi historien, qui a retrouvé sa trace. Il en a l'habitude puisque cela fait partie de ses "passions", il a d'ailleurs déjà identifié des centaines de soldats inconnus. 

Voilà les informations qui étaient reliées au numéro de la tombe - Radio France
Voilà les informations qui étaient reliées au numéro de la tombe © Radio France - Emilie Pou

Christophe Grudler a pu retrouver sa fiche matricule

Un jour donc il s'est penché sur le cas de cette tombe, dans une nécropole militaire près de Verdun. Il avait juste quelques bribes d'informations: "Comme pour beaucoup de soldats inconnus, il restait parfois sur leurs plaques militaires quelques informations, malgré leur dégradation à cause des tirs d'obus. C'était le cas ici. _Sur le document lié au numéro de la tombe, il y avait la date de la classe, le bureau de recrutement et le numéro de matricule de recrutement_. Grâce à tout cela, j'ai pu retrouver sa fiche matricule, c'est à dire la carte d'identité du soldat et j'ai découvert qu'il s'agissait d'un certain Aloïse Wymann, originaire de Rougemont-le-Château, soldat au 11e Chasseurs à cheval de Vesoul". 

J'ai ensuite consulté les pages jaunes

Christophe Grudler a ensuite consulté les pages jaunes et a passé un coup de fil au petit fils, Jean-Pierre Wymann, habitant de Morvillars. "_Un soir à 21 heures, j'ai reçu cet appel. Je savais exactement de quoi il s'agissait puisque moi aussi j'avais cherché de mon côté, en vain_. Mon propre père avait cherché également. Je suis infiniment reconnaissant car désormais la boucle est bouclée. Je sais où il est, c'est très important". 

La plaque de la tombe vient d'être changée - Aucun(e)
La plaque de la tombe vient d'être changée

Les deux hommes vont se rendre ensemble bientôt sur la tombe. D'ailleurs la plaque vient d'être changée. A la place de "soldat inconnu", on peut y lire: " Wymann Aloïse Emile, mort pour la France, le 14 mars 1916". 

Le témoignage de Jean-Pierre Wymann