Insolite

SOS croquettes Alsace | une association pour nourrir les bêtes des plus démunis

Par Olivia Cohen, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu mercredi 26 octobre 2016 à 7:51

Un retraité a eu l'idée de fonder une association pour collecter des croquettes et autres pour les animaux des plus démunis (photo d'illustration).
Un retraité a eu l'idée de fonder une association pour collecter des croquettes et autres pour les animaux des plus démunis (photo d'illustration). © Maxppp -

Une association alsacienne astucieuse entend collecter et redistribuer des croquettes pour chiens, et autres denrées alimentaires, pour permettre aux plus démunis de nourrir leurs animaux de compagnie. "SOS croquettes Alsace" voudrait aussi proposer des soins chez le vétérinaire à moindre coût.

Permettre aux plus démunis de garder leur animal de compagnie en leur fournissant des croquettes et autres denrées alimentaires, c'est l'idée originale de Jean-Luc Bischetti, retraité de 63 ans, engagé de longue date dans la protection animale à la SPA :

Le but, c'est de s'adresser à tout le monde : au bénéficiaire du RSA, au retraité à petite pension, au jeune précaire qui traverse une période difficile, que ce soit ponctuel ou de longue durée... On n'est pas là pour juger mais pour aider !

"Notre démarche s'adresse à tout le monde !"

Comment l'idée est-elle venue à cet ancien prof de coiffure ? "Je me suis identifié, si ça m'arrivait, j'aimerais bien qu'on m'aide." Pour maintenir les bêtes chez leur maître, "SOS Croquettes Alsace" compte mettre en place des points de collecte ponctuels et des redistributions, l'initiative est accueillie avec chaleur dans le monde associatif. Jean-Luc sait déjà via le bouche-à-oreille que certaines personnes en difficulté seraient intéressées, mais il n'a aucune idée des chiffres concernant de futures demandes.

"Quand tout le monde vous abandonne, l'animal, lui, reste !"

"SOS Croquettes Alsace" compte une petite dizaine de bénévoles, toutes les bonnes volontés supplémentaires sont les bienvenues. Jean-Luc Bischetti a déjà prix rendez-vous avec les Restos du Cœur dans l'idée de mettre en place un partenariat. Il a également contacté le Conseil de l'Ordre des vétérinaires : "Nous voudrions proposer des consultations à moindre coût chez des vétérinaires volontaires." Des maraudes auprès des sans-abris seront également mises en place.

Les bénéficiaires du RSA ne feraient-ils pas mieux d'abandonner leurs chiens pour faire économies ? Sottise, répond Jean-Luc Bischetti : pour lui, avoir un chien, ça permet déjà d'économiser les consultations chez le psy :

Il m'arrive souvent de parler à ma chienne... L'animal est un confident en cas de préoccupation et un excellent remède à la dépression. Quand tout le monde vous abandonne, l'animal, lui, reste !

La première collecte aura lieu le samedi 29 octobre de 9h à 19h à la jardinerie Botanic au 1, route d'Oberhausbergen, à Strasbourg.

Les explications de Jean-Luc Bischetti, fondateur de "SOS croquettes Alsace".

Partager sur :