Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sotteville-lès-Rouen : deux bébés chouettes tombés au pied d'un arbre sauvés par des jardiniers

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Deux bébés chouettes hulottes ont été découverts au pied d'un arbre dans le bois de la Garenne à Sotteville-lès-Rouen ce mardi et remis à la Ligue protectrice des oiseaux. Les petites bêtes seront nourries jusqu'à leur sevrage et remises en liberté dans le Pays de Caux.

Les jardiniers ont fait une trouvaille au pied d'un arbre du bois de la Garenne à Sotteville-lès-Rouen
Les jardiniers ont fait une trouvaille au pied d'un arbre du bois de la Garenne à Sotteville-lès-Rouen - Luce Pane

Deux bébés chouettes hulottes ont été découverts au pied d'un arbre ce mardi 2 février dans le bois de la Garenne à Sotteville-lès-Rouen. "Aussitôt, des barrières ont été installées pour les protéger", raconte sur son compte Facebook la maire de Sotteville Luce Pane.

"Nous avons contacté la LPO (Ligue protectrice des oiseaux)", explique Luce Pane. "La décision a été de les enlever du site pour partir vers le C.H.E.N.E (Centre d’hébergement et d’étude sur la nature et l’environnement) situé à Allouville-Bellefosse."

"C'est une bonne nouvelle", se félicite la maire socialiste, "car cela veut dire que nous avons un couple de chouettes hulottes dans le bois et que la nature continue à prendre de plus en plus sa place à Sotteville-lès-Rouen." 

Pourquoi ces deux bébés chouettes sont tombés ?

Pourquoi ces bébés sont au sol, s'interroge Luce Pane, évoquant deux hypothèses : "Un envol du nid qui s’est mal terminé ou une sélection naturelle des parents car pas assez de place dans le creux de l’arbre pour plusieurs jeunes." 

"Quelle que soit l’hypothèse", prévient l'élue, "il ne faut pas toucher aux petits car si c’est une chute accidentelle, les parents continuent à s’occuper d’eux. Malheureusement, ici, nous avons dû intervenir car trop de chiens en liberté, voire des chats mais aussi les promeneurs." 

Ces petits seront nourris jusqu’à leur sevrage et remis en liberté dans le pays de Caux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess