Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Souvenir : Cruet veut retrouver l’identité d’un homme fusillé par les Nazis le 8 juin 1944

Qui est Monsieur X, du monument des fusillés de Cruet ? Une association lance un avis de recherche pour retrouver l’identité d’un homme fusillé dans cette commune de la Combe de Savoie il y a 75 ans jour pour jour. L’association possède plusieurs indices mais toujours aucun nom ou prénom.

Les membres de l'association Cruet Nature et Patrimoine lancent un avis de recherche
Les membres de l'association Cruet Nature et Patrimoine lancent un avis de recherche © Radio France - Anabelle Gallotti

Cruet - France

La mémoire d’un fait de guerre conservée par une association locale

A Cruet, en Combe de Savoie, près de Chambéry, l’association Nature et Patrimoine lance un avis de recherche, pour identifier le Monsieur X du monument des fusillés. Il s’agit d’un homme abattu par les allemands parmi un groupe de résistants, le 8 juin 1944. 

A priori l'homme s'est trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Les membres de l'association racontent "_le 8 mai 1944 au petit matin les Allemands extirpent sept prisonniers du carré Curial à Chambéry_. Ils sont particulièrement nerveux depuis deux jours, les arrestations se suivent et il faut faire de la place dans les geôles SS. Ces prisonniers sont d’abord conduits en camion vers les Échelles. Puis retour à Chambéry et roulent vers Albertville.  

Débarqués du camion ils sont répartis en deux groupes. Les Allemands les exécutent les uns en rive droite de la rivière Crousaz dans un fossé, les autres en rive gauche dans la prairie bordant la RN6. Il est environ midi. C’est un paysan de Cruet qui découvre les corps et prévient le maire. Il fait charger sur une charrette et transporter à la ferme de la grange de la Trinité les corps ensanglantés des huit hommes." 

Les 8 fusillés ont été nettoyés dans la cour de la ferme familiale de Roland Troillard

Le monument des fusillés de Cruet  - Radio France
Le monument des fusillés de Cruet © Radio France - Anabelle Gallotti

Un vélo et une description physique de l’homme fusillé par les nazis 

Les membres de l’association savent que ce Monsieur X était un homme jeune, d’une vingtaine d'année. Ceux qui ont retrouvé, nettoyé, enterré son corps ont témoigné, il y a 75 ans. On a aussi des indices sur sa tenue « il portait un pantalon de golf, une parie de lunette à écaille et une montre de bonne facture. Il avait toute sorte de vêtement d’un homme relativement à l’aise. » témoigne Roger Decker, Co-Président de Cruet Nature et Patrimoines. 

Et surtout, il y a son vélo que les habitants de Cruet ont toujours conservé, avec respect. Le 8 juin 1944, cet homme circulait à vélo. Un beau vélo avec un dérailleur arrière de trois vitesses de marque B.C.A. fabrication de luxe (cycles Pontille fabriquant de Roanne). Ce vélo devait être très rare à l’époque. 

« Il y a surement quelque part, des enfants, des petits enfants qui attendent le retour de Monsieur X. De savoir comment et où il est mort » -  Roland Troillard  président de l'association Cruet Nature et Patrimoine

Il existe des éléments précis pour tenter d'identifier Monsieur X et notamment son vélo !

Le fameux vélo de marque BCA fabriqué à Roanne  - Radio France
Le fameux vélo de marque BCA fabriqué à Roanne © Radio France - Anabelle Gallotti

Les huit fusillés de Cruet 

  • BERTHET Romain 
  • BOIS Lucien, ouvrier ajusteur au service de la Traction SNCF au Dépôt de Chambéry - Issu des FTPF Chef de groupe FTP - FFI 
  • BOUVET Jean Louis, résistant au sein de la Compagnie des Francs-Tireurs et Partisans (FTP) 92.10 de Savoie 
  • BRUN Raymond 
  • BUTIN Hector, officier de carrière en service dans les Chasseurs Alpins, membre de l'ORA passé au maquis avec la dissolution en novembre 1942 de l'Armée d'Armistice, cadre de l'Armée Secrète , chef du 2e Bureau des FFI de Savoie 
  • KIBLEUR Jean, chef du 3ème bureau FFI de Savoie 
  • NAVARRO-PAREJA Miguel
  • Et Monsieur X

Pour contacter l'association : cruet.np.73@outlook.fr