Insolite DOSSIER : Le Tour de France 2017

Stella, toulousaine, première speakrine du Tour de France

Par Bénédicte Dupont, France Bleu Toulouse samedi 1 juillet 2017 à 5:00

Stella animait le village-départ et rencontrait tous les coureurs, les actuels comme les anciennes gloires du cyclisme, ici Richard Virenque.
Stella animait le village-départ et rencontrait tous les coureurs, les actuels comme les anciennes gloires du cyclisme, ici Richard Virenque. - DR

PORTRAIT - Aussi étonnant que cela puisse paraître, avant l'an dernier, l'organisateur du Tour de France a toujours recruté des hommes pour assurer l'animation du village-départ. En 2016, ASO a choisi une speakrine, pour la première fois. Stella Carpenter, toulousaine, nous raconte ses souvenirs.

ASO (Amaury Sport Organisation), la société organisatrice du Tour de France a toujours recruté des hommes, des "speakers" pour assurer l'animation. Un speaker en particulier doit sa renommée à la Grande Boucle : le célèbre Daniel Mangeas, entre 1976 et 2014, c'était LA voix du Tour de France, plus tournée vers le commentaire sportif que l'animation pure. Pour la première fois l'an dernier et dans un tout autre style, ASO confie donc l'animation du village-départ à une femme, Stella Carpenter de son nom de scène, Estelle Malige à la ville. À 25 ans, cette native de Saint-Alban près de Toulouse, aujourd'hui comédienne à Paris, ne réédite pas l'aventure cette année mais a bien voulu partager avec nous ses souvenirs.

Les souvenirs de Stella Carpenter, 1ère speakrine du Tour de France en 2016 (1'17'')

Jusque là, ASO la société organisatrice du Tour avait toujours confié le micro du village-départ à des hommes. - Aucun(e)
Jusque là, ASO la société organisatrice du Tour avait toujours confié le micro du village-départ à des hommes. - DR

De Rieumes en passant par l'Ariège et Toulouse, jusqu'au Tour de France

Stella est comédienne animatrice et c'est un pur produit toulousain : née à Saint-Alban en 1992, elle a grandi à Rieumes, fait son lycée à Pamiers où elle se met à la radio associative avec Oxygène FM au lieu d'aller en cours. À Toulouse, elle suit l'école de radio, rue Matabiau, en même temps elle est chauffeuse de salle au théâtre des 3T. Depuis quelques années maintenant, Stella travaille à Paris auprès de divers médias, essentiellement dans l’événementiel. C'est d'ailleurs comme cela qu'ASO l'a repérée en 2015 lorsqu'elle est animatrice du sponsor Bic lors du Tour. ASO l'embauche pour être speakrine sur le village-départ en 2016.

Mon job était de mettre en valeur les ambassadeurs des sponsors, Richard Virenque, Raymond Poulidor et les coureurs. Il fallait faire vivre les paddocks, voir les coureurs comme Brian Coquard, Thibault Pinot se préparer, leur tendre le micro. Même si je n'y connais en vélo. Justement c'était le but, d’être "grand public".

"Le Tour de France est une fête, il fallait un autre regard, pas sportif"

Mon grand-père m'a suivie de l'Isle-Jourdain à Carcassonne en me prenant en photo avec Poulidor en permanence ! "

Depuis, Stella Carpenter a aussi été la première speakrine pour la cérémonie de clôture du Vendée Globe et j'ai animé en mars le Grand Prix de Serre-Chevalier.

Ci-dessous, Jean-Luc Moudenc le maire de Toulouse lui-même a publié sur son compte Twitter une vidéo publicitaire du festival de musiques Rio Loco en juin dernier. Y apparaît Stella, recrutée pour l'occasion pour animer les vidéos de la Mairie.

LIRE AUSSICARTE INTERACTIVE - Tour de France 2017 : le parcours en détail, étape par étape

CARTE - le tracé de la 13e étape, le 14 juillet, entre Saint-Girons et Foix

CARTE - le tracé de la 14e étape, le 15 juillet, entre Blagnac et Rodez