Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Is-sur-Tille : la mairie ouvre une salle pour que les ouvriers de passage puissent manger au chaud

-
Par , France Bleu Bourgogne

La mairie d'Is-sur-Tille a décidé d'ouvrir l'une de ses salles municipales. Depuis mi-décembre tous ceux qui travaillent dans la commune, sans pouvoir rentrer chez eux le midi, peuvent venir s'y restaurer. Ouvriers, commerciaux ou routiers mangent au chaud et dans le respect des gestes barrières.

Stanislas et Denis de passage à Is-sur-Tille sont bien contents de pouvoir manger au chaud dans cette salle d'Is-sur-Tille
Stanislas et Denis de passage à Is-sur-Tille sont bien contents de pouvoir manger au chaud dans cette salle d'Is-sur-Tille © Radio France - Thomas Nougaillon

La générosité de la mairie d'Is-sur-Tille :depuis mi-décembre elle met gracieusement une salle municipale du centre-ville à la disposition des ouvriers du BTP, des représentants de commerce ou autre chauffeurs routiers, obligés de déjeuner dans leurs véhicules à cause de la fermeture des restaurants ! La salle de l'Orangerie est chauffée, possède une petite cuisine où l'on peut faire réchauffer sa gamelle. Bref, c'est un havre de paix inespéré !

"Cela me gênait de savoir que des gens mangent dans leurs camions"

Notre reporter a croisé deux salariés bien contents de déjeuner au chaud

C'est Bernard Chevallier, conseiller municipal d'Is-sur-Tille qui a soufflé cette idée à la municipalité. "Cela me gênait un peu de savoir que des gens -travaillant principalement pour des petites entreprises ne pouvant les recevoir dans des bungalows chauffés- mangeaient dans leurs camions" explique Bernard Chevalier.

Stanislas travaille pour une société de Gevrey-Chambertin
Stanislas travaille pour une société de Gevrey-Chambertin © Radio France - Thomas Nougaillon

Des salariés séparés entreprises par entreprises

Bien sûr on ne plaisante pas avec la sécurité puisque, dans cette salle d'une centaine de mètres carrés, les salariés qui passent à table, sont séparés entreprises par entreprises. Une fois le repas terminé tout est désinfecté lorsque les gens repartent. Stanislas apprécie, il est commercial pour une société de Gevrey-Chambertin

"Déjà on est au chaud"

Bernard Chevalier explique sa démarche

"Eh bien déjà on est au chaud et puis c'est plus convivial que d'être dans son véhicule, seul face au volant". Denis, collègue de Stanislas s'installe à la même table... Le sourire aux lèvres. "Ce qui est important ici c'est de se retrouver entre collègues et même 'entre personnes', avoir une vie sociale, j'espère que ça va faire école parce qu'on en a encore pour un petit moment. Et puis -c'est bassement terre à terre- mais ici on a des toilettes, de quoi se laver les mains, on mange dans une ambiance chaleureuse donc c'est sympa".

"Ils pourront reprendre le travail dans de bonnes conditions"

Un peu plus loin Bernard Chevalier, le conseiller municipal, sourit en pensant que ces salariés "seront au chaud au moins pendant une heure". "Une fois qu'il se seront bien réchauffés et bien sustentés ils pourront reprendre le travail dans des conditions optimum"

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess