Insolite

Sur Twitter, une Périgourdine dénonce les lourdeurs administratives

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord mercredi 22 avril 2015 à 19:37

dossier apa
dossier apa © Radio France

Mercredi après-midi, Malika une Périgourdine a fait parler d'elle sur Twitter en publiant le dossier de demande d'Aide personnalisée d'autonomie de sa grand-mère de 85 ans. Elle a voulu dénoncer les lourdeurs administratives.

Depuis deux ans, François Hollande a fait de la simplification administratrive l'un de ses chevaux de bataille. Ce mercredi 22 avril, Malika, une Périgourdine a voulu mettre en avant les lourdeurs administratives auxquelles doit faire face sa grand-mère domiciliée à Bergerac.

Agée de 85 ans et malade, la grand-mère de Malika a besoin d'une aide ménagère pendant trois heures chaque semaine. En plus de ce soutien, elle a souhaité déposer un dossier d'Aide personnalisée d'autonomie (Apa) auprès du Conseil départemental de la Dordogne .

"Ma grand-mère est né en 1930...elle n'a pas Internet"

  • Malika

Quinze jours après avoir été envoyé à l'administration, le dossier a été retourné à l'envoyeur : "En plus des pièces qu'elle a déjà envoyées et qu'on lui demande de nouveau, on lui explique qu'elle va pouvoir suivre son dossier sur Internet. Ma grand-mère est né en 1930...elle n'a pas Internet" s'agace Malika.

Ce qui a le plus surpris la Périgourdine c'est un document qui demande de façon "impérative" à la vieille dame de faire un schéma indiquant le trajet de son domicile depuis la mairie de sa commune, l'église et le cimetière. "Qu'est-ce que ça veut dire exactement ? Il faut metttre une copie du cadastre, faire plein de petits dessins? Demander à une personne âgée de faire un schéma montrant comment accéder à son domicile depuis le cimetière c'est plus que maladroit" ironise Malika.

Excédée par les demandes des services du Conseil départemental, cette experte des réseaux sociaux a souhaité exprimer sa colère sur Twitter et interpeller les internautes sur les lourdeurs de notre système administratif.

Du côté du Conseil départemental on explique que depuis onze ans que ce système existe il n'y a jamais eu de plainte et que le schéma n'a rien d'obligatoire bien que le mot "impératif" soit inscrit sur le papier. Le schéma ne serait nécessaire que pour guider les agents dans les communes rurales les plus isolées où il n'est pas toujours évident de se repérer...

Mamie dossier APA/ ENRO