Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Mondial 2018 de football

Swan, porte-drapeau junior pour la Coupe du monde de football, revient à Paulhan des souvenirs plein la tête

dimanche 17 juin 2018 à 8:48 Par Marion Bargiacchi, France Bleu Hérault

Swan, 12 ans, joue au football au club de l'ES Paulhan (Hérault). Il a été choisi pour être porte-drapeau de la France lors de la cérémonie d'ouverture de le Mondial 2018 en Russie. Un voyage qu'il n'est pas prêt d'oublier.

Swan et son coach Laurent Sanchez ont vécu des moments inoubliables en Russie pour la coupe du monde de football 2018.
Swan et son coach Laurent Sanchez ont vécu des moments inoubliables en Russie pour la coupe du monde de football 2018. © Radio France - Marion Bargiacchi

Paulhan, France

Il revient en France avec des étoiles plein les yeux : Swan Dramé, jeune porte drapeau de 12 ans est revenu de Russie ce vendredi 15 juin au soir par avion à Montpellier. Le jeune footballeur de l'ES Paulhan-Pézenas qui vit à Pauhlan (Hérault)l a représenté les couleurs de la France pour la cérémonie d'ouverture du Mondial de football.  Il est parti là bas avec son coach Laurent Sanchez, entre autres.

Il a été contacté par une amie de sa mère qui travaillait pour une association en charge de recruter les jeunes représentants dans le monde entier. "Elle a appelé plein de clubs, mais personne ne l'a cru, explique Swan. J'ai vraiment eu une chance de fou. C'est merveilleux."

Des échanges avec des centaines d'enfants du monde entier

Tous les enfants sélectionnés ont participé à une sorte de mini Coupe du monde. Trois jours d'entraînement, puis une compétition où, même s'ils ne parlent pas la même langue, tous les jeunes arrivent très bien à se comprendre. "C'est la magie du football" pour Swan.

L'Héraultais a amené des cadeaux pour échanger avec ses camarades de jeu. "Des casquettes floquées en occitan, des cigales en céramiques et aussi des sachets de lavande". Lui a reçu un collier du Sierra Leone.

Cérémonie d'ouverture et premier match

Swan et son coach, Laurent Sanchez, ont donc pu assister à la cérémonie d'ouverture de l'intérieur. "C'était génial, mes copains ont pu me voir, même si les caméras étaient rivées sur le chanteur (Robbie Williams NDLR). Ils étaient super contents pour moi, même pas jaloux. C'est là qu'on voit les vrais copains !"

"J'ai pu voir les cinq buts de la Russie, tout le stade criait "Russia Russia" ! J'ai vraiment profité un max !" - Swan 

Souvenirs du 1er match Russie - Arabie Saoudite pour Swan et Laurent Sanchez.